Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Kpalimé Vers un face-à-face entre manifestants du PNP et Dozo (abrafo) le...

Kpalimé Vers un face-à-face entre manifestants du PNP et Dozo (abrafo) le 13 avril prochain…



La manifestation projetée par le Parti National (PNP) pour le 13 avril prochain dans plusieurs villes du Togo, dont la ville de Kpalimé (120 km au nord-ouest de Lomé) n’est pas du goût des autorités politiques et administratives de cette localité.

Dans un message adressé aux premiers responsables du PNP, les chefs cantons de la ville de Kpalimé se disent opposés à cette marche dans leur ville. Une manifestation qui selon eux, est de nature à porter « préjudice » à leur localité. Ils menacent par conséquent, de déverser les chasseurs traditionnels (Abrafo) dans les rues pour en découdre avec les militants et sympathisants du PNP qui sortiraient ce 13 avril pour manifester à Kpalimé.

Une position soutenue par le préfet Bertin ASSAN, qui a manifesté sa solidarité et son soutien aux 14 chefs traditionnels auteurs de cette sortie « musclée » accusant le parti de Tchikpi Atchadam de vouloir organiser la « violence » et la « destructeur » des biens publics dans la localité.

« Les Chefs cantons de Kloto dans leur ensemble sont venus nous signifier que les jeunes qui ont fuit Sokodé pour se réfugier chez leurs frères à Kpalimé Zongo ici, tiennent des réunions clandestines et ont décidé de mettre la ville de Kpalimé à feu et qu’ils vont surprendre les autorités lors de la prochaine manifestation du PNP. Les Chefs cantons nous ont dit que si ce groupe du PNP se permettait encore de manifester ils ne vont pas accepter. Parce qu’à chaque fois qu’il y a des mouvements, ces jeunes de Zongo se permettent de saccager les patrimoines de la préfecture. Et c’est en cela que les chefs disent qu’ils ne seront plus d’accord. À cause de ces informations qui ressortent, les Chefs veulent qu’on puisse sursoir aux manifestations chez eux. Ils disent que si les manifestants du PNP se permettent encore de saccager la préfecture, ils vont faire sortir les Abrafo pour défendre la localité. Et si cela arrivait, ce sera autre chose », a laissé entendre le préfet de Kloto Bertin ASSAN.

De son côté, Ouro-Djikpa Tchatikpi, conseiller du président du PNP a réitéré la volonté de son parti à manifester dans la localité de Kpalimé le 13 avril prochain contre vents et marrées. « La sortie du préfet ne trompe personne. On n’acceptera jamais. La marche est bel et bien maintenue à Kpalimé puisque c’est une marche pacifique qui repose sur une base constitutionnelle. C’est une véritable machination du régime en place par l’entremise du préfet pour empêcher la marche au niveau de cette localité », a déclaré le cadre du PNP.

Pour finir, le responsable du PNP a laissé entendre que son président national Tikpi Atchadam « s’est fait juste discret au Togo» et qu’il se pourrait qu’il soit lui-même présent le jour de la manifestation, sans toutefois préciser dans quelle localité du Togo M. Atchadam fera son apparition.

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 5 = 1

LES + LUS

Élections locales : 450 millions de FCFA pour subventionner la campagne électorale

Le gouvernement va débloquer 450 000 000 FCFA pour accompagner les candidats en lice pour les élections locales du...

Message du Président Jean-Pierre FABRE à la nation A l’occasion des élections locales

Togolaises, Togolais,Mes Chers Compatriotes,Braves Combattants de la Liberté,Au moment où...

Togo : Douté Togbuigan Nestor, 74 Mois de Détention Abusive sans Jugement, 39 Jours Sans Réponse à une Demande de Mise en Liberté Provisoire…

Une bagarre qui tourne mal, un homme qui décède, de faux témoins de l’incident qui, pour des desseins obscurs, arrivent à faire...

Drame/Violences : Cinq nigérians fortement tabassés, suite au meurtre d’une togolaise

Cinq nigérians ont été fortement tabassés tôt lundi par la foule dans le quartier de Hedzranawoé, soupçonnés...

Elections locales et invalidations tous azimuts des listes « dérangeantes » : La Coalition Rénovée organise un sit-in pour réclamer sa liste dans le...

La campagne électorale pour le compte des élections locales du 30 juin prochain a effectivement démarré ce 15 juin...