La FTF ne se fait pas de souci par rapport à la réserve gambienne

image_pdfimage_print


La Fédération togolaise de football (FTF) vient de réagir à la réserve que porte la Fédération gambienne de football (GFF) contre l’un des Eperviers qui ont désillusionné les Scorpions mardi dernier à Banjul lors de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019.

Alors que les responsables du football gambien pensent que le défenseur James Olufade n’est pas Togolais mais Nigérian et qu’il est inéligible pour jouer ce match, les autorités footballistiques togolaises répondent par la négative. Selon elles, James Olufade a une double nationalité.

Il n’a jamais joué pour le Nigeria, donc il est éligible tout autant qu’un autre joueur gambien qui a une nationalité anglaise mais était bel et bien présent contre les Eperviers du Togo.

« Nous ne nous faisons pas de souci par rapport à cela », a déclaré ce vendredi Augustin Améga, le Media Team Officer de la FTF sur RFI. Selon lui, la double nationalité fait aujourd’hui partie de la carrière des footballeurs et cela ne cause aucun problème à partir du moment où les joueurs se compromettent pas en jouant à un moment donné pour l’une et l’autre nation.

Selon la radio française, si jamais la Confédération africaine de football (CAF) se penche du côté gambien, le Togo risque gros dans cette affaire. Les Eperviers du Togo qui peinaient à se positionner dans le groupe D et qui, à la fin de la 3ème journée, étaient encore les derniers avec 2 points, ont su créer la surprise en battant au 4ème match la Gambie chez elle.

Le Togo se relance mais c’est justement ce seul match gagné contre lequel la Gambie porte une réserve.
 
Global actu
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*