La hargne politique du pouvoir expose Agbéyomé Kodjo et sa famille à une insécurité totale au Togo

0
578

agbeyome_cst

Le domicile du leader politique, Agbéyomé Kodjo a été l’objet d’une attaque brutale et frontale d’individus non identifiés qui se sont emparés jeudi nuit, de véhicule 4X4 de marque Prado après avoir exercé une violence inouïe sur l’épouse du concerné.

 

Cette dernière serait blessée et particulièrement traumatisée par cette scène surréaliste qui, en aucun cas, ne devrait arriver au domicile d’un ancien Premier Ministre et d’un ancien Président de l’Assemblée Nationale au Togo.

 

Oui, Agbéyomé Kodjo, actuellement président de l’Organisation pour Bâtir dans l’union un Togo Solidaire (OBUTS) a fait une carrière politique exemplaire et dispose à son arc un capital d’actions menées à tous les échelons du pouvoir au Togo.

 

Directeur général du port, ministre, président de l’Assemblée Nationale, Premier Ministre, Agbéyomé Kodjo a tout fait et tout connu dans la sphère immédiate du pouvoir et à ce titre il a droit, légalement, à un dispositif sécuritaire quelle que soit sa position politique actuelle.

 

Mais les zélés du régime, aussi méchants qu’inintelligents ont fait le choix abscond de lui priver d’une garde sécuritaire règlementaire.

 

Ce n’est pas tout, au mépris de toutes les lois de la République et donc sans raison légale, d’autres droits liés aux fonctions qu’il a déjà occupées lui sont également privés.

 

Le pouvoir du feu général Eyadema dans la continuité duquel se trouve son fils Faure Gnassingbé, n’a pas pardonné à Agbéyomé Kodjo, son audace de dire ce qui n’allait pas au Togo et de prendre une position démarquée par rapport à ce régime.

 

Comme à leur habitude, les tenants du povoir au Togo tiennent Agbéyomé Kodjo en ennemi, en homme à abattre à tout prix. Et tous les moyens pour lui témoigner cette hargne injuste et immorale sont utilisés par le pouvoir sans honte ni retenue.

 

Conséquence, l’ancien Premier Ministre qui, en principe, constitue un patrimoine politique et un modèle de réussite pour les jeunes, vit désormais dans une insécurité totale et son domicile a donc été vulgairement attaqué sans que cela n’émeuve personne dans les rangs du pouvoir.

 

Alors une question saute à l’œil nu. Quel est le rôle réel dévolu aux dirigeants d’Etat Etat ? Servir le peuple en vaillant scrupuleusement au respect et à la mise en œuvre effective et sans discrimination des lois de la République, ou alors utiliser les instruments du pouvoir pour se servir par des méthodes viles et immorales ?

 

Ceux qui s’activent et s’amusent à travailler à contre-courant des pratiques orthodoxes reconnues à toute République, s’avisent-ils au moins que la roue de l’histoire tourne , et qu’ils pourraient un jour se retrouver dans des situations analogues ?

 

Il est temps que ceux qui tiennent le gouvernail du pouvoir au Togo reviennent à la raison pour éviter que le pays ne bascule littéralement dans l’anarchie et le désordre.

 

Mais tout compte fait, si la justice des hommes ne peut être effective, rien ne pourra empêcher celle de Dieu de se faire à un moment ou à un autre au Togo.

 

togoinfos

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

68 − 58 =