La sécurité maritime préoccupe les acteurs de lutte contre la piraterie

0
631

securite_maritime

Les acteurs de la sécurité maritime, réunis en séminaire d’échanges lundi à Lomé, ont planché sur le développement d’une stratégie régionale efficace de lutte contre la piraterie dans le golfe de Guinée, a constaté l’Agence Afreepress.

 

Placée sous le thème «la sécurité maritime et la lutte contre la piraterie dans le golfe du Guinée », cette rencontre organisée par la fondation Max Planck et financée par le ministère fédéral des affaires étrangères d’Allemagne, va renforcer les stratégies nationales existantes et permettra aux acteurs de connaître le droit international afin de pouvoir conformer leurs actions.

 

Selon la chargée de recherche de la Fondation organisatrice, Cornelia Glinz, la sécurité maritime n’est pas du ressort d’un seul Etat. Cependant, la définition d’une stratégie capable de permettre d’endiguer la piraterie est « nécessaire ».

 

« C’est seulement en mettant en œuvre une stratégie régionale qu’il serait possible d’endiguer la piraterie, car la question de la sécurité maritime dépasse la limite d’un seul Etat », a-t-elle déclaré.

 

Issu du constat de la vulnérabilité de l’espace maritime régionale, ce séminaire traduit l’importance majeure que constitue la sécurité maritime pour le Togo qui est un port stratégique pour la région, et vise à outiller les acteurs des compétences requises pour mener au bout cette lutte.

 

Les participants à cette rencontre sont issus de plusieurs secteurs, notamment de la gendarmerie, de la police et aussi des auxiliaires de justice.

Gaël N.

 
afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

56 − = 53