Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ La Société Civile, Qu’est-ce que c’est ?

La Société Civile, Qu’est-ce que c’est ?



Dans un pays, l’Etat fonctionne avec un ensemble d’organisations : le gouvernement, la justice, les forces de l’ordre, le parlement, l’école, le système sanitaire, etc. Ces organisations travaillent pour l’intérêt de l’ensemble de la population.

Infog : ZT

Au sein de la population des groupes d’individus peuvent s’organiser autour d’un intérêt spécifique. Dans les grandes villes on peut voir des gens s’organiser autour de l’appartenance au même village ou autour d’un métier. Dans les structures économiques ou sociales qui emploient un nombre important de salariés, ceux-ci peuvent s’organiser en syndicat pour défendre leurs intérêts. Des habitants peuvent se regrouper pour l’entretien de leur quartier régulièrement et bénévolement. Des citoyens peuvent se regrouper pour faire la promotion d’une loi en particulier ou de tous les droits et tous les devoirs du citoyen. D’autres peuvent s’organiser autour d’une ligne politique qu’ils croient la meilleure pour l’avenir du pays.

Une loi régit les associations. Cette loi est la loi française dite « loi 1901 » reprise par l’ensemble des anciennes colonies et territoires sous tutelle de la France.Par un communiqué du 07 avril 2016, le gouvernement togolais a tenté de la modifier en parlant de « sanction ». Les organisations de la société civile d’alors ont vivement protesté contre ce projet de modification. Mes informations ne me permettent pas de savoir si la loi a été effectivement modifiée et dans quel sens.

Sur la base de cette loi, les groupements se répartissent en deux : les « légalisés » c’est-à-dire ceux qui ont soumis leur dossier à l’Etat qui l’a reconnu conforme aux dispositions de la loi et les « non-légalisés » c’est-à-dire ceux qui n’ont pas eu le souci de se conformer à la loi.

Les « légalisés » sont de deux sortes : les partis politiques et la société civile. Le parti politique lutte pour se maintenir au pouvoir s’il y est déjà ou pour conquérir le pouvoir s’il est dans l’opposition.

La société civile, elle, ne vise pas le pouvoir. Elle a deux composantes : l’association et l’organisation non-gouvernementale (ONG).

Une association telle que le syndicat des travailleurs, l’association des étudiants ou celle des couturiers s’occupe des intérêts matériels et moraux de ses membres.

En revanche, une ONG est une association de bénévoles qui agit dans l’intérêt d’autrui. Une association de personnes qui s’occupe bénévolement de l’entretien des caniveaux de la ville est une ONG, une association qui s’occupe de la sensibilisation des populations en hygiène et santé est une ONG. Est également ONG une association de défense et de promotion des droits humains. Normalement l’entretien des caniveaux, la sensibilisation à l’hygiène et à la santé ainsi que la protection des droits humains sont des tâches dévolues au gouvernement. Les associations qui agissent en lieu et place du gouvernement sont qualifiées de « non-gouvernementales » parce qu’elles assument des tâches du gouvernement sans être le gouvernement, sans être rémunérées par lui.

La couleur politique du Pouvoir en place n’intéresse pas la société civile. Chaque fois qu’un syndicat sentira ses intérêts lésés, que le Pouvoir soit de gauche ou de droite, il revendiquera. Si une ONG de défense des droits de la personne observe une violation des droits du peuple ou d’une fraction du peuple, elle protestera quel que soit le régime. Si un régime prend des mesures impopulaires la société civile peut, dans son ensemble, organiser des manifestations publiques pour rappeler le gouvernement à l’ordre ou pour le faire tomber s’il est devenu totalement illégitime.

Zakari Tchagbalé

Quand la société civile mène une lutte contre des violations du gouvernement, sa plateforme et celle des partis d’opposition peuvent coïncider. Elle peut alors associer à sa lutte les partis politiques qui sont d’accord avec sa plateforme. Mais elle ne devra pas oublier que le parti de l’opposition vise le pouvoir, total ou partiel. Si au cours de la lutte le parti sent qu’il a atteint son objectif, il peut décrocher. Cela ne devrait pas être pour elle une source de découragement tant qu’elle n’a pas encore atteint l’objectif qu’elle s’est assigné.
 
Zakari Tchagbalé
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 8 = 16

LES + LUS

Qui sont ceux qui ont honte de se présenter aux élections locales sous l’identité de leur parti?

« Nous savons ce que nous sommes quand nous voyons ce que nous avons fait ». Pierre...

Promotion du PND : Les contre-vérités de Faure Gnassingbé à Londres et sur BBC

Lorsqu’une seule famille gère un pays depuis 52 ans, avec son lot de violations systématiques de droits...

« Panique totale » dans le centre du Bénin: Au moins deux opposants tués, 50 policiers blessés

Plusieurs civils ont été tués par balles et une cinquantaine de policiers ont été blessés, dans les...

Togo, « Armes de guerre » de Faure Gnassigné : Comprendre la Supercherie.

Très à l’aise au micro des médias étrangers au détriment des organes de presse nationaux pour lesquels...

Togo : Chasse à l’homme contre les militants du PNP à l’intérieur du pays.

Le parti exige la libération de Ouro-Djikpa TchatikpiDans un communiqué rendu public le...