Le COVID 19 met sous éteignoir les fêtes traditionnelles

0
394

Le secteur hôtelier et touristique a pris un coup avec la crise sanitaire liée au coronavirus. Il  devra l’être d’avantage en cette période des grandes vacances très festives et propice aux activités touristiques. Ces festivités sont souvent des occasions de grands regroupements or le virus de cette maladie se propage rapidement dans la foule. Le gouvernement dans la droite ligne de certains comités de préparation des fêtes traditionlles à l’instar d’Evala célébré à Kara a décidé d’interdire jusqu’à nouvel ordre toutes les fêtes traditionnelles au Togo.

Sont concernées par cette décision prise conjointement par le ministre de l’Administration territoriale et son collègue de la Culture, les fêtes  traditionnelles Evala, Kondona, Akpéma dans la Kozah, prise de la pierre sacrée à Glidji dans les Lacs, Ayizan dans le Zio, les fêtes des ignames dans plusieurs préfectures du pays, Agbogbozan dans le Haho, Tingban-Paab dans le Tône, et bien d’autres fêtes encore.

Les différents rites, précisent le communiqué, seront exclusivement réalisés dans chacune des familles concernées par l’édition 2020 des cérémonies ancestrales.

Ces rites familiaux se feront dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement continu le texte qui souligne que toutes les dispositions seront prises pour veiller au strict respect de ces mesures barrières dans l’intérêt des populations.

 Notons qu’au Togo les mois de juillet-août et septembre sont les périodes des fêtes traditionnelles qui attirent les natifs de ces milieux  mais aussi les touristes. Elles font tourner l’économie locale.

togoscoop.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 2