Le ministre Ayassor dresse le bilan de la présidence de Faure Gnassingbé à la tête de l’UEMOA

0
247

ayassor_bilan_faure_uemoa

Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a imprimé sa marque durant les deux ans de son mandat à la tête de l’Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA), annoncé le ministre de l’Economie et des finances, Adji Othèt Ayassor. Faisant le bilan de cette présidence togolaise, le ministre a déclaré, Faure est un innovateur et il a impulsé un nouveau dynamisme à l’organisation sous régionale.

 

Au cours de son mandat, Faure Gnassingbé a ouvert trois chantiers majeurs dans les domaines de la paix et sécurité, du financement de l’Union et dans le domaine de la situation alimentaire dans l’espace communautaire. Hormis cela d’autres chantiers spécifiques ont été parallèlement ouverts. Ils concernent notamment l’accélération des mécanismes de mise ne œuvre des réformes qui portent sur les finances publiques, l’aviation civile, les transports.

 

« Nous avons eu l’occasion d’écouter les appréciations positives qui ont été faites par les autres présidents », a déclaré M. Ayassor.

 

Le dernier sommet de l’UEMOA s’est tenue la semaine dernière à Dakar, sommet au cours duquel Faure Gnassingbé a transmis le flambeau de l’Union au président béninois, Yayi Boni.
L’un des décisions prises par ce sommet est l’obligation de réserve interdit faite aux membres des institutions de l’Union et leurs chefs de s’immiscer dans les activités politiques de leurs pays. On se rappelle que lors de la crise ivoirienne, l’ancien gouverneur de la BCEAO a utilisé l’institution au profit du président Gbagbo.

 

L’UEMOA regroupe huit pays de l’Afrique de l’ouest ayant en partage le franc CFA. Elle souffle ses vingt bougies en janvier prochain.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 1