Le Togo travaille à son éligibilité au programme « Millennium Challenge Account » des Etats-Unis d’Amérique

0
490

dogbe

Le Togo a entrepris depuis quelques années de grands chantiers dans le but de promouvoir le développement économique et social ce qui requiert la mobilisation d’importantes ressources financières. Que faire pour mobiliser ces ressources ? Le Togo a décidé de recourir aux fonds d’aide au développement des pays tel que le Millenium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique.

 

Pour rappel, le Millennium Challenge Account (MCA) est une Initiative proposée par le Président Georges Bush en 2002 à la conférence sur le développement durable à Monterrey (Mexique). Cette Initiative a été consacrée en 2004 par une Loi du Congrès Américain et gérée par le Millennium Challenge Corporation (MCC). A travers ce fonds, les Etats-Unis d’Amérique assistent les pays éligibles à lutter contre la pauvreté par l’accélération de la croissance économique.

 

Pour être éligible et bénéficier de ce fonds, le gouvernement togolais avec l’appui technique et financier du PNUD et de l’Ambassade des Etats-Unis, a mis en place un groupe de travail qui a entamé des discussions avec l’administration du Millenium Challenge Corporation installé à Washington. Ce groupe a également échangé ses expériences avec ses homologues du Niger et du Sénégal qui bénéficient déjà de cette assistance.

 

C’est dans cette optique que le Ministère de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire tient les 13 et 14 février à Lomé un atelier de formation/information des comités sectoriels et des points focaux en charge du suivi des indicateurs d’éligibilité au Millenium Challenge Account (MCA).

 

Il sera question au cours de cette rencontre de rendre public l’intention du Togo de tout mettre en œuvre pour améliorer ses performances afin d’être éligible au programme MCC, sensibiliser les comités sectoriels et les points focaux en charge du suivi des indicateurs d’éligibilité au MCA sur l’importance de leur rôle dans ce processus, donner tous les moyens techniques à ces comités sectoriels et points focaux pour qu’ils puissent mener à bien leur mission.

 

Le Togo fait partie, selon le rapport Doing Business 2014, des 20 économies au monde qui ont le plus réformé la réglementation des affaires depuis 2009. « Il en est de même pour les réformes sur l’indicateur « femme dans l’économie et le droit », où le rapport 2014 de la Banque Mondiale fait ressortir que le Togo et la côte d’ivoire sont les deux principaux pays du continent qui ont fait plus de réformes », rapporte le le Ministère de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire.

 

Les comités sectoriels sont chargés d’élaborer, de faire le suivi des indicateurs d’éligibilité et de produire des notes conceptuelles sur les réformes entreprises à l’équipe MCC.

 

Olivier A.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + 1 =