Législatives : Kofi Yamgnane appelle les togolais à « voter massivement » pour les listes de l’opposition

0
458

kofi-yamgnane_500x290
 
L’Homme politique et opposant franco-togolais Kofi Yamgnane a invité – depuis Paris où il vit- les togolais à porter « massivement » leur choix sur les listes de l’opposition. Les togolais sont appelés aux urnes le 25 juillet prochain pour renouveler leur Parlement.
 
Selon M.Yamgnane « l’issue de cette opération politique déterminera inéluctablement, non seulement les compositions des futurs groupes parlementaires, chargés des intérêts vitaux de la Nation tout entière pendant les cinq prochaines années, mais aussi les nouveaux équilibres politiques pour contrôler l’action du gouvernement, voter les lois et proposer les lois qui nous permettent de bien vivre ensemble’.
 
« Au regard de cet enjeu vital duquel dépendra, durant cinq ans, la vie de la Nation et du peuple, chaque Togolaise et chaque Togolais patriote, à quelque génération ou à quelque couche sociale qu’elle ou qu’il appartienne, a l’impérieux devoir d’élever le salut public au-dessus des considérations partisanes, si légitimes soient-elles », souligne le président de « Sursaut-Togo ».
 
« Par un élan patriotique et humaniste, dans une ardente foi en la bonté infinie du Dieu Sauveur auquel nos Aïeux ont jadis confié leur combat libérateur et qui leur vint en aide, donnons-nous en ces jours décisifs une main fraternelle et luttons ensemble comme un seul homme pour une commune victoire ! », poursuit M.Yamgnane qui ne participe à ce scrutin.
 
« La victoire n’est pas pour autant impossible, j’en ai l’intime conviction. Il nous suffit pour cela de marcher ensemble, et oui, de marcher ensemble en nous entraidant, en nous soutenant les uns les autres, en nous encourageant mutuellement, en dénonçant la fraude et la magouille…pour battre l’adversaire commun (…) », ajoute-t-il.
 
Rappelons qu’au total 26 partis politiques, groupements de partis et groupes de candidats indépendants ont présenté de listes pour ces législatives. Les candidats briguent les 91 sièges de députés dans 30 circonscriptions électorales. La campagne électorale qui a démarrée le 6 juillet, doit s’achever le 23 juillet à minuit. FIN
 
Edem Etonam EKUE
 
Savoir News
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

56 − = 46