Accueil ECONOMIE Les ressources allouées par la BAD sont fonction de la note de...

Les ressources allouées par la BAD sont fonction de la note de 1 à 6 obtenue par les Etats

- Advertisement -

bad_forum_evalution


La Banque africaine de développement (BAD) a présenté ce mardi à Lomé au cours du forum sur l’évaluation des politiques et des institutions des pays, aux acteurs en charge de la gestion de la chose publique, de la société civile, du secteur privé et les partenaires techniques et financiers du Togo, ses nouvelles notations en matière de gestion des ressources publiques et de développement, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
Désormais, les pays dans lesquels la plus haute institution financière de l’Afrique intervient financièrement seront noté confidentiellement chaque année de 1 (très insuffisant) à 6 (très satisfaisant).
 
Au cours de la même occasion, le gouvernement togolais a précisé les observations et les informations sur les progrès réalisés en matière des réformes politiques et institutionnelles.
 
Les principaux défis et obstacles internes et externes qui entravent la mise en œuvre efficace des politiques et institutions du pays ont été identifiés.
 
« Nos notes sont moyennes or nous avons besoin d’être plus loin pour avoir plus de ressources », a indiqué le ministre de la Planification, du développement et de l’aménagement du territoire, Mawussi Djossou Sémodji.
 
« Quand on mesure la gestion économique, on mesure par exemple quelles sont nos capacités à mobiliser les ressources internes. Dans ce sens, ce n’est pas seulement l’administration qui est concernée. C’est aussi une question de ceux qui sont les pourvoyeurs de ces ressources, c’est-à-dire le secteur privé. Nous avons besoin du suivi de l’ensemble des acteurs de développement pour aller vers les performances désirées », a-t-il conclu.
 
Cinq (5) grands critères entre dans la définition de la note. Il s’agit de la gestion économique, des politiques structurelles, des mesures d’inclusion équité sociale, de la gestion et développement des infrastructures et intégration régionale.
 
Denise A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

85 − 76 =

LES + LUS

Présidentielles 2020 : La CEDEAO à l’écoute de la C14 et de la CENI

En mission d’évaluation préélectorale au Togo, une délégation de la Commission Économique des États de l’Afrique de...

Présidentielle 2020 : Le 14e candidat sera investi 21 décembre prochain

WOLOU Komi Le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) aura un candidat à l’élection présidentielle du 22 février...

Togo / Privatisations : La CEET de Kakatsi en ligne de mire

Depuis quelques mois, un nouveau vent de privatisation souffle sur les sociétés publiques togolaises. Cette vague de...

Tentative d’insurrection : Le Togo veut mettre la main sur « Master Tiger » depuis la Belgique

Ils sont désormais 28 personnes à être arrêtées dans l’affaire de tentative d’insurrection orchestrée le 23 novembre...

Togo : Le Président de la CENI Tchambakou Ayassor trempé dans un scandale de 7 milliards de FCFA

En République togolaise, chacun a sa petite histoire de vol, de pillage et de malversations. Chacun, surtout...