L’UE préoccupée par la recrudescence des vindictes populaires au Togo


martinez_nicolas

Le lynchage cette semaine d’un supposé voleur de moto en plein centre ville de Lomé a fait réagir la délégation de l’Union européenne au Togo. Dans un communiqué rendu public ce vendredi, la Délégation de l’Union Européenne (UE) se déclare préoccupée que la peine capitale, par vindicte populaire, sans aucun procès, se poursuit au Togo.

La délégation de l’UE espère que ce énième crime crapuleux ne restera pas globalement impunis ouvrant la voie à la répétition et la multiplication de ces actes que quelques citoyens pourraient considérer comme une action légitime ou banale. Elle appelle les leaders d’opinion à œuvrer en sorte que les populations togolaises prennent conscience que dans un état de droit « nul n’a le droit de se faire justice ».

L’absence de confiance à la justice et la faiblesse des forces de l’ordre conduisent le plus souvent les populations à se transformer en justicier, c’est à juste titre que pour éviter la répétition de ces malheureux événement faute d’absence de l’autorité de l’Etat, l’UE demeure « convaincus de la nécessité d’une action rapide et globale de renforcement du secteur de la justice et de la sécurité au Togo pour laquelle l’Union européenne, comme dans le passé, se tient prête à appuyer les efforts en faveur de leur efficacité et leur réponse aux besoins des citoyens » souligne cette déclaration de l’UE.

Ce mercredi, un homme a été brûlé vif dans les environs de l’aéroport de Lomé Tokoin. Selon les témoins, il aurait volé une moto sans que personne ne dise à qui appartient la moto et où il l’a volé. Le risque est qu’il pourrait aussi s’agir d’un règlement de compte habillé de vol.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *