Me Zeus Ajavon : « Si le gouvernement s’entête, il recevra une tempête de feu

0
637
conf_cst500_01juillet2013.

 

Le Collectif « Sauvons le Togo » a dénoncé ce lundi au cours d’une conférence de presse à Lomé une décision illégale de la Cour constitutionnelle qui a rejeté ses listes dans trois préfectures notamment dans la Kozah.
 
« La Cour n’est pas compétente à valider les candidatures sauf dans un seul cas prévu par la loi, dans le cas d’inéligibilité », a martelé Me Zeus Ajavon le Coordonateur du CST.
En grand juriste Me Ajavon a poursuit qu’en aucun cas la Cour ne peut invalider les candidatures.
Pour lui, il est clair que la Cour outrepasse ses prérogatives en comportant en politique pour renvoyer les candidats là le système RPT-UNIR est menacé.
Face à ces entraves, le CST appelle à un dialogue pour ramener la sérénité dans le pays avant les élections.
 
Dans le cas contraire, prévient Me Zeus Ajavon, si le gouvernement s’entête à organiser les élections dans ces conditions là, il recevra la tempête de feu ».
 
Lire la déclaration liminaire de cette conférence de presse.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

4 + 5 =