Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Me Zeus Atta Ajavon revient sur l’incident du CESAL et condamne l’interdiction...

Me Zeus Atta Ajavon revient sur l’incident du CESAL et condamne l’interdiction de la conférence de presse de l’APED

- Advertisement -


Le sort du dialogue inter-togolais est désormais entre les mains de la CEDEAO. Pour Me Zeus Messan Atta Ajavon, l’un des leaders de l’Association pour la Promotion de l’État de Droit (APED), le problème togolais est un « cas particulier » dans la sous-région ouest africaine.
« Les acteurs politiques auraient pu régler la crise depuis très longtemps avec une bonne volonté de part et d’autre. Mais on s’aperçoit que personne ne veut évoluer. Donc c’est normal que la CEDEAO qui voit la sous-région en train d’aller en déliquescence à cause du Togo, qui reste un pays à problème dans la sous-région sur le plan de l’acceptation de l’alternance et de l’évolution démocratique prend en main ce problème », a déclaré Me Zeus Messan Atta Ajavon au cours d’une émission animée ce lundi 04 juin 2018 sur Radio Victoire Fm.
Selon l’avocat, le Togo reste le pays dans lequel les libertés d’ « expression, d’opinion, et de manifestation » sont en « difficulté » conformément aux règles démocratiques en vigueur.
« Le Togo est le seul pays qui n’accepte pas l’alternance donc il faut que la communauté internationale dont celle de la CEDEAO, s’organise pour que cela soit effective dans notre pays », a-t-il insisté.
Me Zeus Messan Atta Ajavon a, au cours de cette émission donné des détails sur l’incident survenu le 29 mai dernier en marge d’une conférence de presse que son association l’APED tenait au Centre d’éducation spirituelle pour l’apostolat des laïcs (CESAL) à Lomé. Une rencontre empêchée par les forces de l’ordre pour « défaut de récépissé » de l’association.
Accusation qu’a formellement rejetée Me Zeus Atta Ajavon. « L’APED a été créée le 5 octobre 1990 et est l’une des associations pionnières qui luttent pour les droits de l’Homme au Togo. Elle a eu son récépissé sur des bases légales », a-t-il fait savoir.
Raphaël A.
afreepress / http://afreepress.info/index.php/component/k2/item/3869-me-zeus-atta-ajavon-revient-sur-l-incident-du-cesal-et-condamne-l-interdiction-de-la-conference-de-presse-de-l-aped
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

15 + = 18

LES + LUS

Présidentielles en 2020/ Togo-Guinée-Côte d’Ivoire : Trois pays à risques

photo@L'Alternative  La période 2020-2021 verra une concentration d’élections présidentielles en Afrique de l’Ouest. Une demi-douzaine de pays...

Education et œuvre sociale : Le Lycée d’Ahépé aura un centre d’écrit de Bac2, grâce au groupe Dunenyo

Kokou Didier Agbemadon Dès l’année prochaine, les futurs bacheliers d’Ahépé, une localité située à plus de 70...

Préparation à 2020; Pouvoir et opposition : état des lieux … . De pseudo prophéties sur l’alternance

Les soucis du commun des Togolais sont sans doute loin de ces considérations. Où trouver les moyens pour...

Police fiscale de lutte contre le financement du terrorisme La mise en place de l’arsenal de répression se poursuit

Le ministre de la Insécurité et la NonProtection civile le « général » Damehame Yark | Photo : DR

Convention d’investissement avec MM Mining : Fer, manganèse, bauxite, chromite, etc. concédés contre quel chemin de fer ?

De la gauche vers la droite Le ministre Adedze et les députés Aka Jacqueline et Kodjo Djissenou lors de la...