Accueil SOCIÉTÉ MEDIA Média : La HAAC se réinvente grâce à son plan quinquennal 2019-2023

Média : La HAAC se réinvente grâce à son plan quinquennal 2019-2023

- Advertisement -


Les travaux de validation du Plan stratégique 2019-2023 de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), ont officiellement démarré ce lundi 8 avril 2019 à Lomé au cours d’une cérémonie dirigée par le président de l’institution, Willibronde Télou Pitalounani en présence du Représentant-résidant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo, Aliou Mamadou DIA et des présidents des organisations de régulation des médias du Burkina Faso et du Bénin.

Élaborer avec l’appui technique du PNUD, le pan quinquennal de développement de la HAAC soumis à validation est une « feuille de route » qui, selon les premiers responsables de la HAAC permettra à l’institution d’atteindre ses objectifs à court, moyen et à longe termes. Ce plan est conçu pour entre autres, améliorer les prestations de l’institution ainsi que son organisation interne, redynamiser ses activités, permettre une couvertures nationale de la régulation des médias par la HAAC, favoriser le développement des médias togolais et renforcer le cadre réglementaire et professionnel d’exercice des métiers et de la communication.

« En décidant de conduire le processus d’élaboration du Plan stratégique 2019-2023 de la HAAC, sous le leadership du Premier ministre, le gouvernement du Togo a fait de notre point de vue, le choix de faire de la régulation du secteur de la communication, un instrument au service de la consolidation de la paix sans laquelle aucun développement n’est possible », a laissé entendre dans son discours, Aliou Mamadou DIA, Représentant-résident de PNUD au Togo.

Il s’agira pour la HAAC de moderniser ses services tout en prenant en compte l’évolution des technologies et d’avènement de nouveaux médias, a laissé entendre Télou Pitalounani. L’adoption de ce plan stratégique s’explique, selon lui, par la « mutation profonde du cadre d’exercice de la mission de régulation de la HAAC ». Cela, a-t-il dit, « pose un certain nombre de problèmes et de défis qui nécessitent que la HAAC soit dotée d’une boussole, d’un cadre de planification, de programmation et de budgétisation. Bref d’un document qui doit intégrer tous ces défis et définir comment et avec quels moyens elle peut les relever », a-t-il indiqué.

Le plan stratégique 2019-2023 de la HAAC soumis à validation met l’accent sur cinq axes principaux. Le premier axe consiste à consolider le développement institutionnel par une restructuration de la HAAC qui prend en compte la réorganisation des cadres administratifs et financiers. Le deuxième vise à consolider la régulation par la couverture du territoire national par la décentralisation des services de la HAAC déclinée en antennes régionales pour améliorer sa capacité réelle d’action. Le troisième axe va permettre de consolider les cadres d’exercice et les capacités des professionnels et gestionnaires des médias, de la communication et la publicité. Le quatrième axe vise à améliorer le cadre international avec les acteurs du secteur des médias et de la communication et enfin le cinquième et dernier axe, va améliorer l’image de marque et renforcer la notoriété institutionnelle de la HAAC.

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 3 = 3

LES + LUS

Éliminatoires CAN/2021 : Togo battu par Comores (0-1) à Lomé

Les Éperviers du Togo ont mal débuté les éliminatoires de la CAN/2021, battus (0-1) par les Cœlacanthes...

Présidentielle : Révision des listes confirmée, Espérance pour le Togo appelle à la « mobilisation »

Mme Maryse Quashie La révision des listes électorales en vue de la présidentielle de 2020 se tiendra bel...

Traite des enfants : Plus de 2000 victimes chaque année au Togo !

Photo Illustration : Organisation internationale pour les migrations (OIM) Au Togo, chaque année, plusieurs enfants sont...

Togo, Lutte contre la Corruption : Quand le statut des magistrats met les juges à l’abri des peines de prison

Le corps des magistrats serait-il un corps au-dessus des lois togolaises ? Au moment où les autorités...

Togo, Incendies des Marchés de Lomé et de Kara : Après la sortie de Mohammed Loum, le pouvoir Faure/RPT-UNIR dos au mur !

Mohammed Loum Libéré en 2018 par grâce présidentielle après cinq (05) années passées derrière les barreaux, Mohammed...