MMLK : Trop de réserves administratives détournées dans les communes au Togo


mmlk_pasteur_edoh


LES PRÉSIDENTS DE LA DÉLÉGATION SPÉCIALE (PDS ) AU TOGO ET LEUR SCANDALE FONCIER : LE MMLK DEMANDE AUX VICTIMES DE LES DÉNONCER ET EXIGE UN AUDIT FONCIER DANS TOUTES LES COMMUNES .
 
Les présidents de la délégation spéciale ( jouant le rôle de maire ) et leurs collaborateurs dans les communes, ne cessent d ‘abuser les administrés notamment en matière foncière. Longtemps nommés à la tête des mairies
, ces fonctionnaires brûlent de tout bois se comportant en potentats
en autocrates et en despotes . Ils semblent avoir droit de vie ou de mort sur les populations!
Les victimes sont souvent et toujours les propriétaires terriens . Pour couvrir et légitimer leurs forfaitures et leurs scandales , ces responsables de la délégation spéciale se servent de quelques unes de leurs attributions pour prendre des arrêtés tendancieux qui mutent maladroitement les propriétés foncières des citoyens en réserves dites administratives.
 
Du coup , il est triste de constater que de connivence avec certains géomètres véreux et ventocrates , ces milliers de superficies de terre passent rapidement de mains et sont loties pour être vendues à de tierces personnes au vu et au su des propriétaires expropriés et dépossédés.
 
Ces victimes sont malheureusement impuissantes devant le rouleau compresseur des bras complices des braconniers de nos terres . Cet état de choses continue de de disloquer et de diviser les familles dont certains membres sont obligés de faire la courbette au « dieu  » des lieux afin de joindre les deux bouts par la force des choses .
Alors que l’article 27 de la constitution togolaise stipule  » le droit de propriété est garantie par la loi .Il ne peut y être porté atteinte que pour utilité publique légalement constatée et après une juste et préalable indemnisation. Nul ne peut être saisi en ses biens qu’ en vertu d’une décision prise par une autorité judiciaire » ,
il est curieux et scandaleux de remarquer que des propriétaires des terres soient informés par de tierces personnes que leurs propriétés sont saisies pour cause d ‘utilité publique sans aucune notification administrative ni judiciaire.
C ‘est ainsi que se présente le tableau sombre de la gestion opaque et scandaleuse des terres dans la plupart des communes du Togo dans lesquelles les populations s ‘appauvrissent davantage au profit des autorités locales
qui vont en s ‘enrichissant.
 
Après avoir rencontré et échangé avec des victimes de la mise frauduleuse et illégale en réserves administratives des terres privées dans les communes dont les dégâts et les dommages sont préjudiciables à ces compatriotes, le MMLK demande un audit foncier afin de démasquer et de démanteler les réseaux qui jouissent impunément de leur statut d autorités administratives.
 
Le MMLK demande le retrait pure et simple de signature aux présidents de délégation spéciale en matière d ‘arrêté concernant les réserves administratives jusqu’à nouvel ordre.
Le MMLK lance un appel aux victimes de ces frauduleux et vicieux arrêtés de mise en réserves administratives des terres à dénoncer les bourreaux de ces forfaitures en vue de rétablissement de la justice et de leur poursuite par les tribunaux.
 
Pour le MMLK, la seule idoine et durable solution à ce fléau est l ‘organisation des élections locales au Togo afin de doter des communes des élus conscients et redevables à leurs populations.
 
 
Le président,
 
 
Pasteur EDOH K,KOMI
 
lomévi (www.togoactualite.com)