Nécrologie : Un ancien international togolais mort dans l’indifférence a failli être enterré dans l’anonymat

0
1787
Messan Efoé
Messan Efoé

Tout était prêt pour inhumer son corps, mais le destin tracé par la politique sportive assez singulière du Togo, n’a pu atteindre son…objectif cette fois. Il fallait juste le temps de quelques minutes, pour que les populations du pays qu’il a servi sportivement, passionnément et vaillamment, au début des années 1980, n’en parlent plus jamais. Elles se réveilleraient le dimanche 1er novembre 2020, et apprendraient que le corps inerte et  sans vie de Messan Efoé, ancien milieu tournant du Onze national togolais, venait d’être enterré…

Décédé la veille un peu avant 22h, suite à une maladie qui avait fragilisé ses membres inférieurs au point que sans une double béquille, il ne pouvait plus faire un pas, l’ancien international togolais des Aiglons de Lomé, a rendu l’âme à son domicile à Djagblé-Avéta. Ça faisait 10 mois, qu’un « SOS, au secours de Messan Efoé ! », avait été lancé en faveur de cet élément qui faisait partie de la bande à Gottlieb Göller, ayant offert sa deuxième qualification pour une phase finale de CAN au Togo. Et Messan Efoé y a participé, disputant les trois rencontres du premier tour lors de « Côte d’Ivoire 1984 », respectivement face à la…Côte d’Ivoire (0-3), au Cameroun (1-4) et à l’Egypte (0-0). Malheureusement, l’appel « au secours » de cet emblématique milieu de terrain, n’avait pas semblé atteindre les oreilles des autorités nationales togolaises. Fidèles aux traditions qui les enchainent…

Les rares actions qui avaient été menées, étaient demeurées celles de ses amis et anciens footballeurs, à l’instar de Da Cruz Messan de l’Asfosa, également ancien capitaine des Aiglons de Lomé, Lawson-Placca Randel, ancien capitaine de l’Entente II de Lomé et l’ancien portier international d’Agaza Omnisport de Lomé Bassarou Abderamane. Ils étaient suivis dans leur noble entreprise, par un groupe d’anciens et de nouveaux fonctionnaires du CFT (Chemin de Fer du Togo), où Efoé était employé jusqu’à sa retraite, il y a une demi-douzaine d’années.

Le premier constat de sa mauvaise santé, a été fait par un ancien supporter des Aiglons de Lomé M. Francis Dokou. C’était aussi de lui que l’alerte a été déclenchée pour la mobilisation des fonds, pour lui offrir des béquilles, en attendant une opération médicale… En cela, beaucoup de fleurs devraient être lancées à cet ancien supporter responsable, et bien sûr, à l’Association des Anciens Footballeurs Togolais d’Europe, son président Sunu Mawuli et ses membres. Parmi lesquels, on peut citer entre autres, le Secrétaire général Adjama Philipe, Attikossie Egoh, Ajavon Ayi Antoine, Boukari Sadou, Gamal Abdoulkerim…

Le mal a commencé en janvier dernier et peu après, les béquilles lui avaient été offertes pour le soulager le temps de réunir les 12 millions pour l’opération des membres affectés. Des mois sont passés, et on le croyait dans une progression physique quoique lente mais rassurante, jusqu’à ces deux dernières semaines où sa tension avait un peu montée. Mais, le grand manieur de ballon, bien suivi médicalement à domicile, va finir par trépasser vendredi dernier un peu avant 22h. L’annonce de sa mort, a été faite par son jeune garçon prénommé Victor, lui aussi joueur international évoluant au sein du Dynamic Togolais (Dyto), club du championnat national de première division du Togo.

Veuf depuis plusieurs années, Messan Efoé laisse 6 orphelins : trois grandes filles prénommées Joyce, Diane et Dzigbodi. Et trois garçons : Emmanuel, Daniel et Victor. De ses trois garçons, Emmanuel et Victor aiment le ballon tout comme l’aimait le défunt ancien international. Et alors qu’Emmanuel avait côtoyé le Black Star du Ghana, son cadet Victor, joueur de Dyto FC, et également excellent milieu de terrain international. Ils sont donc la preuve que dans les  veines de la progéniture de l’ancien technicien des Aiglons, coule l’authentique sang du grand artiste qu’était leur géniteur.

Tout ceci reste cependant malheureusement dérisoire à présent que leur « papa » n’est plus. La question, étant de savoir si Messan Efoé, ancien milieu de terrain de l’équipe nationale du Togo entre 1982 et 1988, et qui eut à servir son pays avec abnégation et amour, avait bénéficié de son vivant, d’une quelconque reconnaissance nationale ?

Pour ceux qui l’avaient connu et vu évoluer sur les pelouses d’ici et d’ailleurs, la réponse est NON !  Mort, il est sans ambages classé comme étant une énième victime d’une société togolaise qui n’a que faire des services que ses enfants s’étaient tués à lui rendre à un moment de leur existence. Et enfin, ce qu’il ne serait pas bien de relever sur ces pages, c’est que les premières heures qui ont suivi sa mort, la situation était si désespérée que la petite famille éplorée (sa fille Diane, son fils Victor et une tante seulement), présente à Djagblé-Adéta, ne sachant à quel saint se vouer, a failli laisser commettre un précédent…déplorable.

Autour du cadavre chaud de Messan Efoé, les discussions avaient conclu à sa mise en bière précipitée. Certains voisins amis, avaient même offert leurs services, et s’étaient mis à creuser sa tombe, histoire d’en finir avec cet autre délaissé de la République ! Mais, un geste inattendu –du moins pour l’accès du corps à la morgue- de quelque part et la raison ont fini par modifier le programme de cet enterrement à la va-vite… On ne pouvait pas enterrer un si grand héros comme on enterre le chien du voisin… Ainsi, la date du dimanche 15 novembre 2020 est finalement retenue pour les obsèques de l’un des exceptionnels milieux de terrain que le Togo ait produit. Ce serait là, une manière innocente de mettre l’autorité politique et sportive au courant, mais aussi à l’épreuve !

Afin que les adieux à Messan Efoé, n’aient pas la même allure que son après carrière et sa  fin. A l’heure où pleurent ces lignes, son corps sans vie se repose à la morgue de l’hôpital de Kégué, en attendant que les bonnes actions des autorités politiques et sportives et d’autres anciennes connaissances soient faites pour des obsèques dignes de l’immensité du talent de l’ancien artiste international togolais du ballon.

Yves de Fréau

Source : africafootinvest.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 3 = 4