Nicolas Lawson  » Faure Gnassingbé a perdu la confiance de ceux qui l’ont amené au pouvoir, il ne peut plus avoir la confiance du peuple togolais

nicolas-lawson

Après plusieurs mois de mutisme, Nicolas Lawson, le bouillant président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR) fait son come back. Fidèle à ses habitudes et sans langue de bois, l’homme ne mâche pas les mots à l’endroit de toute la classe politique togolaise.

Mais pour lui, c’est l’état de déliquescence nationale qui l’oblige à revenir sur la scène politique.
« Notre pays va très mal. Il y a des décisions qui sont prises et qui risquent d’affecter durablement la vie de notre nation, la déstabiliser. Nous ne pouvons pas continuer à nous taire. Notre pays est en danger, l’avenir de nos enfants est en jeu », a déclaré M. Lawson sur les ondes de Radio Victoire à Lomé.
Loin d’accabler uniquement le pouvoir, le président du PRR renvoie dos à dos pouvoir et opposition en qui il trouve des responsabilités communes dans la crise qui secoue le Togo.

« La nation est fragile, il faut que cette opposition comprenne qu’on ne fait pas n’importe quoi. On ne prend pas 50 millions pour aller à des élections alors qu’on sait que la CENI n’est pas bien organisée. C’est inacceptable. Ce n’est pas ça la politique », martèle cet opposant connu pour sa verve.

A ceux qui rêvent d’une prochaine candidature de Faure Gnassingbé, M. Lawson a été clair. « Il y a une fin à tout, il y a une limite à tout. Quand le moment sera là nous serons prêts. Ceux qui pensent que Faure Gnassingbé doit être candidat en 2015 et poursuive la politique désastreuse d’aujourd’hui ils se trompent royalement ça ne passera pas », prévient-il.

Pour lui, Faure Gnassingbé a perdu la confiance de ce pays, il a perdu la confiance de ceux qui l’ont amené au pouvoir.

« Il a emprisonné M. kpatcha Gnassingbé de façon injuste et de façon scandaleuse. Il a renvoyé son meilleur défenseur, il l’a humilié alors qu’il ne devrait pas humilier un tel collaborateur, ça montre que M. Faure Gnassingbé on ne peut pas lui faire confiance. Et donc quand vous dirigez un pays comme ça c’est la catastrophe, donc il n’a pas la confiance de ceux qui l’ont amené au pouvoir, il ne peut plus avoir la confiance du peuple togolais », conclut-il.

lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils