Nouvelle grève de 48 heures à la SNPT

0
808

Les employés de la Société nouvelle des phosphates du Togo (SNPT) ont déclenché ce mercredi une nouvelle grève de 48 heures parce qu’ils estiment que la position de leur employeur n’a pas bougé d’un iota face aux revendications qu’ils ont déposées avant la grève des 9, 10 et 11 août derniers.
 
phosphate_togo


Sur le site d’extraction de Hahotoé et l’usine de traitement de Kpémé, tout est au calme, à cause de la grève, a déclaré ce mercredi Poro Egbohou, Secrétaire général du Syndicat national des mineurs du Togo (SYNAMITO) à un confrère.
 
Selon ce responsable syndical, les employés sont décidés à aller jusqu’au bout, même à reconduire la grève si les lignes n’ont toujours pas bougé.
 
Que réclament les travailleurs de cette société minière ? Selon le secrétaire général de SYNAMITO, « les salaires ne sont pas conformes à la grille de la convention interprofessionnelle du Togo ».
 
Ils demandent donc le reclassement du personnel, les primes de production et de rendement et la révision des primes de logement et de transport, choses que la convention collective interprofessionnelle aurait prévues.
 
Bernadette A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 4