Opération de charme de la liste UNIR du Grand Lomé auprès des prêtresses vaudou d’Amoutiévé

0
211

unir_campagne_16juillet2013
 
La tête de liste pour le parti UNIR dans le Grand Lomé Ayawavi Djigbodi DAGBAN-ZONVIDE, qui depuis le 6 juillet a enclenché une opération de charme dans l’optique de convaincre les électeurs répartis dans les 10 cantons de la commune de Lomé à voter pour sa liste s’est entretenue lundi avec des prêtresses de la religion traditionnelle du quartier Amoutiévé à Lomé, a constaté Afreepress.
 
La candidate du parti au pouvoir a égrené les raisons pour lesquelles son auditoire devrait porter son choix sur elle. L’actuelle ministre de la Promotion de la Femme, originaire du canton de Bè, a dit connaitre les réalités du milieu et être la « seule à même de défendre » les aspirations des populations de ces contrées. Celle-ci a profité de cette occasion pour montrer à l’assistance le processus du vote.
 
« Nous avons été satisfaites par ses bonnes intentions à notre égard. Elle va remporter la victoire à Lomé. Nous allons lui accorder notre voix, car il faut que les femmes soient nombreuses à l’Assemblée nationale c’est là qu’on prend des décisions importantes pour le pays. En avant les femmes en avant les candidates d’UNIR », a crié très enthousiaste une prêtresse au cours de cette rencontre d’échanges.
 
Aux prises avec des listes conduites par quatre leaders de partis politiques à Lomé, Ayawavi Djigbodi DAGBAN-ZONVIDE estime que leurs principaux atouts de sa liste sont la « qualité des ressources humaines, leurs compétences, leurs expériences avérées, leur vision du développement ».
 
Les élections législatives ont lieu au Togo le 25 juillet prochain. Pas moins de 1100 candidats sont lancés dans la conquête des 91 sièges de députés.
 
Sechell D.
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

41 − 33 =