Politique : Le bureau fédéral de l’ANC de Kloto a sensibilisé dimanche, des populations de plusieurs villages du canton de Kouma

0
488

anc_kouma
 
Des responsables du bureau fédéral de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC, opposition de Jean Pierre Fabre) de la préfecture de Kloto étaient descendus dimanche dans plusieurs villages du canton de Kouma (environ 145 km au nord-ouest de Lomé) où ils ont sensibilisé les populations visitées à travers des meetings, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News sur place.


Conduite par Louis Sénya Koffi Sègla, député de la circonscription électorale de Kloto, cette délégation a visité les villages de Kouma Tokpli, Kouma Apoti, Kouma Apéyémé et de Kouma Konda.
Objectif principal de cette tournée : informer les populations du Canton de Kouma de l’évolution de la situation politique dans le pays. Plusieurs autres sujets ont été abordés dont les récents incendies qui ont ravagé le marché de Kara (nord) et le principal bâtiment du grand marché de Lomé.
« Cette tournée de sensibilisation fait partie de nos habitudes d’aller informer régulièrement les populations sur la situation politique dans notre pays. Dimanche dernier, nous étions dans le Canton de Tomé où nous avions partagé avec les populations, les même sujets », a déclaré à l’Agence Savoir News Louis Sénya Koffi Sègla.
 
Dans les villages du canton de Kouma visités, les populations sont sorties massivement pour écouter le message de la délégation de l’ANC
 
« Nous sommes venus vous apporter le message de mobilisation pour libérer notre pays de la dictature et de la mauvaise gouvernance et du non respect des droits de l’Homme », a souligné M.Sègla.
La délégation de l’ANC a exhorté les populations du Canton de Kouma à rester éveillées et vigilantes, « afin que d’autres personnes ne viennent les tromper ou les détourner de leurs visions ».
Ces responsables de l’ANC ont exhorté les populations du canton de Kouma à se faire recenser sur les listes électorales les prochains jours, afin d’accomplir leur devoir civique en votant le candidat de l’ANC lors des prochaines élections.
 
Le Bureau fédéral de l’ANC a, au nom de Jean Pierre Fabre, présentés ses excuses aux populations des villages de Kouma pour un contre-temps survenu au cours de la première tournée effectuée par le président de ce parti.
 
Rappelons que les élections législatives et locales sont théoriquement prévues pour la fin du premier trimestre, mais aucune date n’a encore été annoncée pour la tenue de ces élections.
Selon certaines indiscrétions, ces scrutins auront probablement lieu à la mi-mai, en raison du retard accusé par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).
Les dernières législatives remontent à octobre 2007. Les députés sont élués pour un mandat de 5 ans. FIN
 
savoirnews
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

23 + = 24