Présidentielle 2020 : L’UA et CEDEAO publient leur rapport final

0
1429

Les missions d’observation électorale de l’Union Africaine (UA) et de la CEDEAO au Togo, ont rendu leur verdict sur l’élection présidentielle au Togo. C’était lundi 24 février dernier.

Selon les observateurs de la CEDEAO, le processus électoral à l’issue duquel le Président sortant Faure Gnassingbé a été élu avec un score de 72,36% des suffrages exprimés, s’est « déroulé sans incidents majeurs ».

« Somme toute, le processus électoral s’est déroulé dans la paix et conformément à la loi électorale et aux lois en vigueur au Togo », a déclaré le Chef de mission de la CEDEAO, l’ancien Président Sierra Leonais, Ernest Baï Koroma.

Les représentants de la CEDEAO ont par ailleurs invité les Togolais à préserver le climat de paix qui règne actuellement et à l’entrenir jusqu’au delà de la proclamation des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle.

La CEDEAO a pour finir, invité les candidats au respect des résultats publiés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et à recourir aux voies légales pour les contentieux.

L’UA de son côté, donne la même appréciation sur le scrutin présidentiel du Togo. « Le scrutin s’est globalement bien déroulé, dans la transparence et la sincérité », a lancé Hery Rajaonarimanpianina, chef de mission, et ancien président de Madagascar.

« Notre mission consiste en une évaluation indépendante, impartiale et objective du scrutin. Et donc, dans l’ensemble, nous avons constaté que les électeurs ont voté dans la sérénité sans incidents majeurs. Nous félicitons le peuple, le gouvernement, les partis politiques et l’ensemble des acteurs », a-t-il ajouté.

La mission de l’UA, tout comme celle de la CEDEAO, a invité les candidats malheureux surtout Gabriel Agbeyomé Kodjo qui revendique sa victoire et s’est autoproclamé Président de la République elu. Ces missions l’appellent à faire recours devant les institutions compétentes pour tout contentieux.

« Les résultats à la disposition du candidat Kodjo n’engage que lui et en cas de contestation, il doit recourir aux voies légales », a martelé le Chef de la mission de l’UA.

Raphaël A.

source : afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

95 − 88 =