Présidentielle : « Pas de remontée électronique des résultats » (M.Ayassor)

0
638
Tchambakou Ayassor
Tchambakou Ayassor

« Il n’y aura pas de remontée électronique des résultats » de la présidentielle du 22 février, a averti ce mardi, lors d’une conférence de presse Tchambakou Ayassor, président de la Commission électorale nationale indépendance (Céni).

Le président de la Céni a rencontré les professionnels des médias, afin de leur présenter l’état d’avancement du processus électoral. Ce dernier a fait le rappel de toutes les activités menées par la commission électorale, depuis le début du processus électoral.

A en croire M.Ayassor, tout est fin prêt pour le scrutin de samedi, car le matériel électoral déjà convoyé dans toutes les Commission électorales locales indépendantes (Céli).

Abordant le sujet concernant la remontée des résultats du vote, le président de la Céni a été direct : « Il n’y aura pas de remontée électronique des résultats ».

« Le traitement et la remontée des résultats au soir du scrutin seront faits conformément aux dispositions du code électorale (articles 99 à 103 », a-t-il souligné.

« Selon ces dispositions, les résultats des bureaux de vote issus du dépouillement des votes en séance publique seront portés au Procès-Verbal signé par les membres des bureaux de vote, ainsi que les délégués dans candidats. Le procès-verbal est établi en deux exemplaires, dont un transmis à la Céni et l’autre à la Céli. Les membres des bureaux de vote et les délégués des candidats reçoivent chacun une copie du bureau de vote », a-t-il précisé.

La Céli recevant tous les résultats de tous les bureaux de vote, a poursuivi M.Ayassor, procède à leur compilation et en établit le procès verbal qui est transmis à la Céni dans un délai maximum de 48 heures ».

« La Céni, enfin compile tous les résultats reçus et proclame les résultats provisoires, qui seront transmis à la Cour constitutionnelle », a ajouté le président.

M.Ayassor a profité de l’occasion pour lancer un nouvel appel à tous les candidats, pour une suite de la campagne électorale, dans un climat apaisé.

Rappelons que la campagne électorale prendra fin jeudi. Six candidats de l’opposition dont Jean Pierre Fabre (ex-chef de file de l’opposition et l’président de l’Alliance nationale pour le changement/ANC) et Agbéyomé Kodjo (ancien Premier ministre et président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement /MPDD) affronteront le président Faure Gnassingbé dans les urnes le 22 février. FIN

Edem Etonam EKUE

source : savoir news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 1