Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Prof Togoata Apedo-Amah : "Chasser du pouvoir une dictature sanguinaire est une...

Prof Togoata Apedo-Amah : « Chasser du pouvoir une dictature sanguinaire est une entreprise ardue »

- Advertisement -


Le professeur Ayayi Togoata Apedo-Amah se réjouit du cinglant désaveu infligé par le peuple togolais au régime cinquantenaire de Faure Gnassingbé, à travers le boycott massif des élections législatives du 20 décembre dernier. Lisez plutôt sa réaction !

LEGISLATIVES FARCESQUES: LES ENNEMIS DU PEUPLE SONT UNE MINORITÉ DE PROFITEURS DÉSAVOUÉS PAR LES TOGOLAIS

Les législatives unilatérales du 20 décembre 2018 organisées frauduleusement par le régime militaro-fasciste Rpt/Urine, a démontré aux traîtres ennemis que le peuple togolais les a vomis et chiés comme de la merde.

En effet, le boycott de la C 14 a été observé par les électeurs. Ce qui a permis à certains éléments des forces de sécurité et agents des bureaux de vote, de s’offrir de longues siestes réparatrices, tellement ils s’ennuyaient.

Là où le bât blesse et frise l’humiliation pour les despotes, c’est le pourcentage supérieur des bulletins blancs par rapport aux suffrages accordés aux comédiens de la mascarade électorale.

A en croire certains électeurs contraints, ils sont allés voter pour éviter les brimades des patrouilles militaires et policières, voire administratives. Ils tenaient à exhiber leurs doigts souillés d’encre indélébile ainsi que leurs cartes d’électeurs tamponnées pour éviter des problèmes. Il est raisonnable de croire que la grande majorité des votes blancs soit le fait de ces opposants à la dictature de malheur du clan Gnassingbé.

Les complices de Faure Gnassingbé de la CEDEAO que sont les présidents Akuffo Addo et Alpha Condé en ont eu aussi pour leur grade. Il doit être clair pour les Togolais que ces gens n’ont pas travaillé pour l’avènement de la démocratie au Togo, mais au maintien d’un horrible dictateur. Ce faisant, ils ont trahi leurs peuples qui leur ont accordé des mandats démocratiques. Les chefs d’État de la CEDEAO sont nos ennemis. Il faut les oublier et s’organiser avec plus d’abnégation pour dégager les profiteurs, les bourreaux et les tueurs d’enfants.

Quant aux vauriens qui sont partis à la soupe avec le Rpt/Urine pour se partager les sièges du parlement, en l’absence de l’opposition, le parti dictatorial et fasciste ne leur laissera que des miettes. Heureux qu’ils aient pu mesurer leur audience sous la barre de zéro. Eux aussi savent dorénavant où se situe le peuple.

Qu’il soit clair pour les combattants démocrates, qu’il ne s’agit pas d’une victoire; nous n’en sommes pas encore à ce niveau. Il s’agit de reprendre confiance en soi avec la caution du vrai peuple. Que faire de cette démonstration de désaveu des Togolais vis-à-vis du monarque fasciste ? La réponse est pour partie entre les mains de l’opposition de la C14. Être sérieux, écouter le peuple, refuser toute compromission, n’avoir qu’un seul objectif qui consiste à chasser les usurpateurs du pouvoir.

Chasser du pouvoir une dictature sanguinaire est une entreprise ardue qui requiert une grande discipline et une cohésion sans faille. Les échecs du passé sont les maîtres les plus sûrs des vrais stratèges. La balle est dans le camp de la C14. Puisse-t-elle la saisir !

Ayayi Togoata APEDO-AMAH
 
source : icilome
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

83 − 77 =

LES + LUS

Chronique de Kodjo Epou : Les appétits d’un vieil homme de Conakry

photo@lemonde.fr A cause du refus obstiné d’un viel homme sans sagesse de tenir parole, de respecter l’engagement pris...

Guinée: Un adolescent tué et des blessés dans les heurts à Conakry

Photo@Archives. Un adolescent de 16 ans a été tué par des tirs des forces de l’ordre...

Des coquilles vides comme maires du grand Lomé : on les avait pourtant avertis

Mairie de Lomé | Archives : DR Aucune dictature au monde ne se démocratise d´elle-même; ni...

Présidentielle 2020/Conditions d’organisation: La C14 exprime ses « vives préoccupations » devant le Groupe des cinq

Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de la coalition. La coalition de l’opposition (C14) a exprimé vendredi, ses...