Projet « Graines du Togo » : Claude Le Roy lance la troisième édition

0
1363

Après une deuxième édition satisfaisante en termes de participation et de qualité de jeux, la troisième édition du projet « Graines du Togo » vient d’être officiellement lancée. C’était lors d’une conférence de presse organisée, le 21 janvier dernier à Lomé, en présence de Claude Le Roy, sélectionneur des éperviers et initiateur du projet, du Col. Guy Akpovy, Président de la Fédération Togolaise de Football (FTF) et de plusieurs acteurs du football togolais.

Ce projet a pour objectif principal de dénicher les talents sportifs en herbe sur l’ensemble du territoire national afin d’aider le pays à disposer d’une cartographie et d’un vivier des meilleurs jeunes footballeurs du pays. Ainsi peuvent participer les filles nées entre 2002, 2003, 2004 et 2005 et les garçons nés entre 2004, 2005, 2006, 2007.

Les organisateurs veulent, pour cette troisième édition, aider ces jeunes talents à se confronter au football mondial. « Pour cette édition, il va falloir qu’on ait une lecture très précise pour avoir les 20 meilleurs de chaque catégorie pour pouvoir participer à des compétitions internationales, et on espère pouvoir s’engager sur des grands tournois de jeunes internationaux. Maintenant, il va falloir qu’on franchisse l’étape des tournois locaux et de la sous-région et se confronte à ce qui se fait de mieux dans le monde. Il faut que ces jeunes découvrent le football mondial », a expliqué Claude le Roy.

À en croire les organisateurs, cette édition suscitera beaucoup d’engouement puisque les taux de participation ont doublé dans certaines zones au nord du Togo par rapport aux années précédentes et plus de 8 000 participants ont été déjà enregistrés, rien que pour les régions des Savanes, de la Kara, Centrale et des Plateaux. Un accent particulier sera également mis sur les gardiens de but.

Selon les données des organisateurs, 7 686 et 8 697 participants dont 1640 filles et 7 057 garçons ont été enregistrés respectivement en 2018 et 2019. Au terme des deux éditions précédentes, cinq (5) jeunes joueurs ont été intégrés à la sélection U-17 en reconstruction, treize (13) joueuses ont rejoint la sélection U-20 féminine et 3 autres sont en sélection féminine senior.

En rappel, le lauréat de la deuxième édition chez les garçons, Tchagnao Fechale, actuellement en équipe nationale U17, a eu à passer quelques mois au centre de formation du Paris Saint-Germain en France et, Reine Gaké, chez les filles, actuellement en équipe nationale féminine sénior, un stage avec l’équipe féminine U19 du PSG.

J.D

source : Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + 1 =