Promouvoir les comportements responsables au sein de la jeunesse : Lancement ce jeudi à Lomé d’une conférence-atelier axée sur le thème « faut pas déconner, restons clean »

0
485

netty_akakpovi

Plusieurs responsables d’associations estudiantines ont entamé ce jeudi à l’auditorium de l’université de Lomé, une conférence-atelier de deux jours axé sur le thème « faut pas déconner, restons clean », a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

 

Cet atelier a été initié par l’ONG SEEDS-Togo en collaboration avec le Réseau des Journalistes Communicateurs sur le Handicap et l’ONG Action pour les Victimes de la Route (AVR). La cérémonie d’ouverture de cette conférence-atelier a été présidée par M. Guillaume Kétoh, directeur du Centre des œuvres universitaires de Lomé (COUL), en présence de Mme Netty Akakpovi chargée des étudiants rendus vulnérables par le tabac et le VIH.

 

Depuis 2011 à ce jour, environs 75 étudiants rendus vulnérables par le tabac et plus de 102 étudiants rendus vulnérables par le VIH sont enregistrés à l’université de Lomé.

 

Selon le directeur du Centre des Œuvres universitaires de Lomé (COUL), la vie est un cadeau de Dieu et doit être protégée, mais certains étudiants ont développé des aptitudes de consommation d’alcool et de drogue, de petites agressions, etc.

 

Le présent atelier vise à outiller la communauté estudiantine, notamment les leaders d’associations estudiantines et les délégués d’amphi d’écoles, sur les comportements responsables, la sécurité routière et la thématique du handicap afin qu’ils puissent, à leur tour passer des messages de sensibilisation dans leurs diverses structures, ce qui permettra de réduire considérablement les accidents de circulation et l’infection des jeunes universitaires en MST et VIH/sida.

 

« Nous avons remarqué que lors des journées estudiantines, les étudiants s’adonnent beaucoup à l’alcool et au sexe. Nous avons également remarqué que les étudiants ne laissent pas la place aux étudiants handicapés. Et tout cela rentre dans les comportements inadaptés, c’est pourquoi nous nous sommes associés aujourd’hui avec le SEED-TOGO pour pouvoir travailler sur le sujet », a déclaré Mme Akakpovi.

 

Plusieurs thèmes seront exposés aux participants : la sécurité routière, la thématique du handicap, l’infection des jeunes en MST et VIH, la lutte contre la consommation d’alcool et de drogue, etc.

 

Rappelons que le SEED-Togo est une ong qui œuvre pour le bien-être des étudiants. Cette Organisation travaille en collaboration avec le Centre des Œuvres universitaires de Lomé (COUL) pour l’accompagnement, le suivi. FIN

 

En Photo : Mme Netty Akakpovi

 

Ambroisine MEMEDE

 

Savoir News

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 18 = 23