Réponse de l’ANC à Awa Nana, la présidente du HCRRUN

0
239

hcrrun_reconciliation_500


Lomé, le  17 mai 2016
 
Le Vice-Président
 
 
 
N° 16-051/ANC/ VP-SG
 
A
Madame la Présidente du HCRRUN
Lomé
 
 
Réf. : V/L N° 202 /HCRRUN du 25-04-2016
 
 
Madame la Présidente,
 
La déclaration du Chef de file de l’opposition en date du 20 avril 2016, expliquant les raisons de sa non participation aux cérémonies officielles du 27 avril 2016, déclaration dont copie vous a été adressée ainsi qu’une copie de notre lettre N° 16-045/ANC/ VP-SG transmettant à l’Administration, le programme du Bureau National pour le 27 avril 2016, vous a donné l’opportunité de réagir d’une manière intempestive, par un courrier abondamment relayé dans les médias.
 
Nous relevons qu’au lieu de prendre en compte, comme il se doit, les raisons qui conduisent le Chef de file de l’opposition à garder une distance critique à l’égard des cérémonies officielles du 27 avril 2016, raisons qui, à l’évidence, interpellent au plus haut point le HCRRUN dans ses missions et dans ses objectifs, vous vous insurgez contre l’ANC et ses dirigeants et vous vous évertuez à leur donner des leçons de patriotisme, en ayant soin d’exclure de votre point de mire, le parti au pouvoir, le RPT/UNIR, artisan de toutes les déconstructions, de la fraude électorale et de la falsification, adepte de toutes les intransigeances, de tous les refus et de la confiscation du pouvoir par la force.
 
L’ANC dénonce et condamne cette sortie partisane et par conséquent contre productive du HCRRUN.
 
Vous devez savoir que, s’agissant de la fête de l’indépendance du Togo, vos leçons de patriotisme devraient plutôt aller à ceux qui ont tenté de supprimer la commémoration du 27 avril, de gommer de l’histoire de notre pays les héros à qui nous devons un Togo indépendant et souverain, de changer la devise, le drapeau ainsi que les armoiries de la République, de remplacer l’hymne national par une composition de mauvais aloi, destinée semble-t-il, à ‘’écarter les mauvais esprits qui gênent l’unité nationale’’.
 
Vos leçons de patriotisme conviendrait également à toutes celles et à tous ceux qui portent la responsabilité de l’organisation dans notre pays d’élections calamiteuses qui, à l’instar de la présidentielle de juin 1998, pour ne citer donnent lieu à des forfaitures institutionnelles accompagnées d’exactions de toutes sortes avec des morts, des blessés, des mutilés, des réfugiés, des exilés ainsi que des personnes déplacées.
 
Vos leçons de patriotisme conviendraient surtout aux autorités togolaises qui tournent délibérément le dos à la réconciliation nationale :
 

  • en refusant de respecter leurs engagements en ce qui concerne la mise en œuvre des réformes politiques et électorales prescrites par l’APG ;
  • en refusant de mettre en œuvre les recommandations de la CVJR visant à créer un climat propice à la réconciliation nationale, notamment, la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin à deux tours, l’inscription de l’imprescriptibilité du crime de torture dans le code pénal, la lutte contre l’impunité ;
  • en refusant d’adopter et de mettre en œuvre de manière consensuelle la feuille de route du processus de décentralisation et d’organiser de manière consensuelle, les élections locales ;
  • en refusant de libérer les personnes abusivement détenues, de lever les inculpations arbitraires et les contrôles judiciaires et de permettre le libre retour au pays, des personnes contraintes à l’exil, dans la sordide affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara ;
  • en refusant de lutter contre les détournements de deniers publics et le pillage des ressources nationales par une certaine minorité.

 
Vos leçons de patriotisme devraient enfin aller à ceux qui transforment le 27 avril en une célébration de l’injustice et de l’arbitraire, du tribalisme et du népotisme, de la violence et de l’impunité, de la fraude électorale et du parjure, de la corruption et du pillage des ressources nationales, de l’imposture et de la forfaiture…
 
L’ANC invite le HCRRUN à éviter de se fourvoyer dans des initiatives et autres manœuvres dilatoires qui l’éloignent de sa véritable mission, dont les populations togolaises martyrisées, traumatisées et ruinées par les actes de violence et de terreur perpétrés par le régime RPT/UNIR pour se maintenir au pouvoir, attendent des résultats probants.
 
L’ANC appelle donc une fois encore le HCRRUN à se ressaisir et à prendre à bras le corps la lourde mission qui lui est confiée et qui tarde à connaitre un début d’exécution.
 
Nous vous prions d’agréer, Madame la Présidente, l’assurance de notre considération distinguée.
 
 
 
 
 
Patrick LAWSON-BANKU
 
Cc :
 
Corps diplomatique
 
Confessions religieuses
 
ODDH
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 15 = 22