Revendications estudiantines : Le MEET écrit à faure Gnassingbé


meet_500

Le Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET) écrit au Chef de l’Etat pour lui faire part des revendications des étudiants et de la situation qui prévaut dans les universités du Togo

Voici le contenu

 

Lomé, le 04 Mars 2014

Le Président du MEET
A
Son Excellence Monsieur le Président de la République.

 

Objet : Lettre ouverte à son Excellence Monsieur le Président de la République.

 

Excellence Monsieur le Président de la République,

Le Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET) tient à vous témoigner sa reconnaissance pour votre constante disponibilité à œuvrer à la recherche de solution aux problèmes qui minent les universités publiques du Togo.

C’est pour cela que nous revenons vers vous pour vous informer que la manière dont nos autorités traitent les revendications des étudiants est inacceptable. Elle n’est pas de nature à entretenir un climat serein sur le campus.

En effet, Excellence Monsieur le Président de la République, après le compte rendu du président du MEET à la communauté estudiantine sur les critères des bourses et allocations de secours pour le compte de l’année académique 2013 – 2014, celle-ci a exprimé son désaccord sur un certain nombre de points notamment ceux concernant :

1. Pour les nouveaux bacheliers :

 

Les titulaires de la mention Assez-bien et ayant 22 ans au plus sont exclus des bourses

 

La réduction de l’âge de 27 à 25 ans

2. S’agissant des anciens étudiants :

a. Pour la bourse :
Pour les semestres 3 et 4, alors qu’il fallait valider 5 0 crédits pour être éligible, il faut désormais valider 53 crédits
Pour les semestres 5 et 6, nombre de crédit est passé de 100 à 106
b. Pour ce qui concerne les allocataires :
Pour les semestres 3 et 4, le nombre de crédit est passé de 20 à 25.
Pour les semestres 5 et 6, le nombre de crédit est passé de 40 à 50.
Pour la quatrième inscription, le nombre de crédit est augmenté de 60 à 80
Pour la cinquième inscription, le nombre de crédit est augmenté de 80 à 120
Excellence Monsieur le Président de la République, le MEET déplore que le gouvernement et les autorités universitaires ne consentent pas les efforts qu’il faut pour la promotion sincère de la culture de l’excellence à laquelle les étudiants des deux universités accordent un prix tout particulier.
Conscient que tout ceci n’est pas de nature à consolider le calme et la sérénité au sein de la communauté estudiantine, le MEET voudrait vous demander de prendre des dispositions nécessaires en vue de parvenir à un consensus sur les points ci-dessus relevés.
Nous tenons à vous remercier à l’avance et nous vous prions de bien vouloir agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de notre haute considération.

 

Ampliation :
A son Excellence Monsieur le Premier Ministre
A Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur
A Monsieur Le Président de l’université de Lomé
A Monsieur le président de la CNDH
A la Presse
Affichage

 

Le Président National,

 

Akomabou K. KONDO

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *