Selon la CDPA, Logo Hilaire Dossouvi est un héros de la liberté


Brigitte_Adjamagbo_johnson_500x310

Les hommages saluant la mémoire d’Hilaire Logo Dossouvi, mort le 14 mars dernier d’une « crise cardiaque » ne cessent de parvenir à la rédaction de l’Agence Afreepress. Le dernier en date est celui de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), formation politique dont l’illustre disparu était militant.

« Militant de la première heure de la CDPA dans la clandestinité, Logo Hilaire Dossouvi avait payé le prix fort pour que le Togo s’achemine ce 5 octobre 1990 vers la démocratie pour laquelle il est et demeure une icône », affirme Kafui Brigitte Adjamagbo-Johnson, Secrétaire générale de la CDPA.

Les militantes et les militants de la CDPA s’inclinent devant la mémoire de ce « précurseur de la lutte pour la liberté et la justice. Ils s’associent au peuple togolais pour lui rendre un hommage mérité. Ils présentent leurs sincères condoléances à la famille éplorée », indique un communiqué de la CDPA rendu public mardi.

Hilaire Logo Dossouvi, l’un des acteurs du déclenchement des événements du 5 octobre 1990 est décédé le 14 mars dernier au CHU Sylvanus Olympio de Lomé Tokoin dans sa 56ème année.

De source proche de la famille, l’homme serait décédé d’un arrêt cardiaque.

Olivier A.