Session ordinaire de la Conférence des Evêques du Togo (CET) du 16 au 19 juin 2015

0
667

cet


© togoactualite – La deuxième Session ordinaire de la Conférence des Evêques du Togo (CET), pour l’an de grâce 2015, s’est tenue à Lomé, du 16 au 19 juin 2015.
Cette plénière de la CET a été marquée à la fois par la joie du retour de la visite ad limina, auprès des tombeaux des Apôtres Pierre et Paul à Rome, et par la douleur des décès de Mgr Julien Kouto, Evêque Emérite d’Atakpamé, et du Père Martin Soglo de l’archidiocèse de Lomé, tous deux rappelés à Dieu ce mois de juin 2015.
 
I. SEANCE INAUGURALE
 
Dans son mot de bienvenue, S.E. Mgr Denis AMUZU-DZAKPAH, a rappelé l’exhortation du Pape François le 11 mai dernier, à soutenir les familles, à être attentifs aux jeunes, et à prendre soin des prêtres et des personnes consacrée, révélatrices de la tendresse de Dieu et de son Eglise. Il a invité ses pairs à unir leur prière et leur affection afin d’offrir à Mgr Kouto des obsèques dignes du serviteur de Dieu.
 
Dans l’allocution qu’il a adressée à ses pairs pour l’ouverture des travaux, S. E. Mgr Benoît Alowonou, Président de la CET, a, pour sa part, qualifié la visite ad limina de grand moment de foi et de communion avec le Successeur de Pierre. Au nom des autres Evêques il a exprimé ses condoléances aux deux diocèses qui sont frappés par le deuil, tout en rappelant qu’une Eglise ne saurait être en deuil, mais plutôt portée par l’espérance qui nous habite.
 
II. ENTRETIEN DU NONCE APOSTOLIQUE
 
S.E. Révérendissime Mgr Brian UDAIGWE, Nonce Apostolique au Togo, en prélude à son entretien, a exprimé aux Evêques ses profondes compassion et condoléances pour le rappel à Dieu de Mgr Julien Kouto, Evêque Emérite d’Atakpamé et du Père Martin Soglo, prêtre de l’archidiocèse de Lomé.
 
Il a ensuite encouragé les Evêques à mettre à profit les grâces de la Visite ad limina pour l’accomplissement de leur ministère pastoral. « Mon souhait pour vous, a dit Mgr UDAIGWE, voudrait être un encouragement à approfondir les engagements pastoraux afin de cerner dans vos diocèses, les contours des défis relatifs à la famille, à l’importance de la jeunesse, à l’éducation, notamment celle des enfants et des jeunes, et à la rencontre entre les cultures ainsi que le dialogue entre les religions, notamment avec l’islam. »
 
La session de juin étant d’ordinaire consacrée aux Séminaires, Mgr UDAIGWE a repris pour les Evêques l’exhortation du Pape François à ce sujet : « Il est nécessaire que les futures prêtres (les séminaristes) s’enracinent dans les valeurs évangéliques pour fortifier leur engagement, dans la fidélité et la loyauté envers le Christ. Cela doit les aider, par la suite, à lutter contre l’ambition, le carriérisme, la jalousie, la mondanité, la séduction de l’argent et des biens de ce monde, dans un célibat sincère et joyeusement vécu. » Et au sujet des prêtres, a poursuivi le Nonce, citant toujours le Saint-Père, « je vous recommande d’être particulièrement attentifs à l’accompagnement spirituel et pastoral des jeunes prêtres, et de bien rester à l’écoute de ce qu’ils vivent. »
 
Au sujet de la situation sociopolitique dans le pays, le Représentant du Saint-Père a félicité les Evêques pour les différentes initiatives qu’ils ont prises pour contribuer à la tenue d’élection apaisée au Togo. Il les a invités à « veiller, comme disait déjà le Saint-Père, à ne pas entrer directement dans le débat ni les querelles politiciennes, tout en ayant à cœur de former, d’encourager et d’accompagner des laïcs capables de s’investir au plus haut niveau dans le service de la Nation et de prendre des responsabilités ».
 
Les autres points de l’entretien du Nonce Apostolique avec les Evêques ont consisté essentiellement en des rappels et informations, notamment :
 
– La Célébration d’une Année Sainte Extraordinaire de la Miséricorde. Elle commencera avec l’ouverture de la Porte Sainte à Saint-Pierre à Rome, le 08 décembre 2015 en la Solennité de l’Immaculée conception, et se terminera le 20 novembre 2016 en la solennité de Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de l’Univers.
– La publication de la Lettre Encyclique « Laudato si » du Pape François sur « le soin de la création » (écologie) parue ce 18 juin 2015. Le Pape demande, dans cette Encyclique, que les Evêques « accompagnent cet évènement avec une attention renouvelée aux situations de dégradation environnementale, mais aussi de récupération dans nos territoires ». Par ailleurs, le Saint-Père rappelle que cette Encyclique est adressée à tous, et nous exhorte à prier pour que tous puissent recevoir son message et grandir dans la responsabilité vis-à-vis de la maison commune que Dieu à confiée à tous.
 
Signalons qu’à ce rendez-vous de juin avec les Evêques, le Nonce Apostolique était accompagné du nouveau Secrétaire de Nonciature, en la personne du Père Jan Thomas Limchua, qui succède ainsi au Père Daniel Pacho.
Le Père Jan Thomas Limchua est né le 30 août 1984 à Cebu, aux Philippines. Il est ordonné prêtre le 8 juin 2010 pour l’Archidiocèse de Cebu. Docteur en Droit Canonique de l’Université Pontificale « Lateranensis » à Rome, il est entré au service diplomatique du Saint-Siège le 1er juillet 2014 avec sa nomination comme Attaché de Nonciature Apostolique au Bénin et au Togo. Il parle couramment italien, anglais, français, espagnol et chinois.
 
III. LES SEMINAIRES
 
Le sujet principal de la session de juin étant celui des Séminaires interdiocésains, les Evêques ont reçu tour à tour les Pères Godfroy KOUEGAN-ABBEY, Célestin GAOUA et Raymond GADESSE, respectivement recteurs des Séminaires Saint Jean Paul II, Benoît XVI et la Propédeutique. Une fois encore, le souci de nos pères Evêques a été celui du renforcement des équipes de formateurs et le souci de la réorganisation des activités quotidiennes pour aider les Séminaristes à grandir en conformité avec les exigences de la vie du prêtre. Ainsi, ils ont procédé à quelques nominations de prêtres pour l’enseignement et pour l’accompagnement spirituel.
 
Les Evêques ont exploré également les voies et moyens appropriés pour associer davantage les fidèles, les personnes consacrées et les prêtres eux-mêmes à la formation humaine, spirituelle et intellectuelle des séminaristes. Entre autres, ils invitent tous et toutes à soutenir matériellement la formation des futurs prêtres, par des initiatives individuelles ou à travers les paroisses.
 
IV. Autres sujets
 
Outre les Séminaires, les travaux de cette assemblée ont abordé nombre de sujets dont les plus importants sont la mise en œuvre des fruits de la visite ad limina apostolorum, l’Enseignement catholique, L’UCAO-UUT, le prochain Synode sur la Famille et le Congrès Eucharistique International qui se tiendra cette année à Cebu, aux Philippines. Les Evêques ont retenu, à chaque niveau, des dispositions pastorales concrètes à mettre en œuvre au niveau des diocèses.
 
Cette deuxième session ordinaire de nos Pères Evêques qui manifeste toujours à la fois la communion ecclésiale et pastorale entre eux, s’est achevée le vendredi 19 juin 2015 en fin de matinée, marquée par une visite d’affection paternelle et de prière au domicile de Mgr Julien KOUTO, où ils se sont recueillis dans la prière devant sa dépouille mortelle avec les membres de sa famille.
 
Fait à Lomé, le 22 juin 2015
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

16 − = 7