Des suites du détournement à la douane du PAL : Un fils de feu Eyadema serait aussi impliqué ; quatre prévenus non encore jugés


port_de_lomé


Depuis que l’information sur le détournement de fonds au Port Autonome de Lomé (PAL) par une dizaine de douaniers a été rendue publique, les autorités togolaises ont gardé un silence troublant sur l’affaire. Et pourtant, le journal LIBERTE a parlé d’une somme astronomique, 170 milliards de FCFA. Certaines personnes avaient jugé ce chiffre trop énorme pour être vrai. Mais le lundi 11 août 2014, six des dix douaniers ont comparu au tribunal de Lomé.
 
Les échos du tribunal ont fait état de ce que dans la chambre d’un des prévenus, les enquêteurs ont retrouvé 17 millions, et dans une autre, 999 millions de FCFA. L’information capitale à retenir est qu’un des fils de feu Eyadema serait aussi impliqué, d’après les aveux de certains prévenus. Les quatre autres sont en attente de jugement et les enquêtes se poursuivent.
 
Quel crédit peut-on accorder à la poursuite de cette enquête lorsqu’on sait qu’au Togo, il suffit qu’une affaire de détournement ou de corruption concerne un des rejetons d’Etienne Eyadema pour que d’une manière ou d’une autre, on finisse par l’étouffer ? Les investigations iront-elles jusqu’au bout pour mettre la main sur le reste des criminels économiques ? Bien que nous sachions de quel fils du Général il s’agit, nous taisons pour l’instant le nom en espérant que tous les autres seront cités par la justice togolaise.
 
Abbé Faria
 
Liberté Togo
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils