Togo : Cina Lawson, la ministre des Postes et de l’Économie numérique (Télécommunications) du Togo. Une vraie incompétente. Tout simplement

0
645

cina_lawson_500


Voilà cinq ans au moins que cette dame est rivée au poste de ministre des télécommunications. Cinq ans que les Togolais courent après une connexion haut débit digne de ce nom.
 
Entre temps, elle a fait miroiter que sous peu, le pays deviendrait un smart-city. Mais par un tour de prestidigitation, elle a tronqué le haut débit avec le réseau virtuel et là aussi, les Togolais l’ont suivie, telle des moutons de Panurge. Et depuis, on ne voit rien pointer à l’horizon. Dans le même temps, Tata Cina abandonne autant que faire se peut ses obligations pour sauter dans le premier avion et se payer des villégiatures aux frais du contribuable, sans aucune retombée sur la connexion. Aujourd’hui, à peine une citoyenne veut-elle percer dans le monde du chocolat que la ministre tronque ses tablettes numériques avec celles en chocolat.
 
« Cina Lawson teste les nouvelles tablettes », a titré le site « atopani » de la République, republicoftogo.com. « Nathalie Kpanté, l’une des dirigeantes, l’a rappelé lors d’une rencontre vendredi avec la ministre de l’Economie numérique. Pour Cina Lawson, il faut absolument encourager toutes ces initiatives qui, non seulement contribuent au développement du pays, mais font rayonner le Togo sur le plan international », avance le site. Doit-on en rire ou pleurer ?
 
Dans un domaine aussi vaste que les télécommunications où le travail, les recherches et autres innovations ne manquent pas, cette ministre a le temps de tourner les pouces, en manque de boulot. Et pour meubler son emploi du temps, elle va marcher sur les plates-bandes de ses collègues. Doit-on comprendre désormais que tout ce qui a trait aux « tablettes » doit se rapporter à Cina Lawson ? A moins qu’elle ne soit atteinte de la maladie de l’oubli. Car une tablette numérique, ce n’est pas la même chose qu’une tablette en chocolat.
 
A l’endroit du site « vuvuzela », les citoyens seraient plus intéressés d’être informés par les performances des ministres dans leurs domaines de compétences plutôt que de mettre la bouche dans ce qui ne les regarde pas. Et au cas où on n’aurait rien à écrire dans cette boîte, un article sur la lagune de Lomé du côté de Nyékonakpoè qui est en passe de déborder, serait plus instructif que les tests de Cina Lawson. A moins qu’elle ne se prépare à changer de portefeuille. Je nous connais !
 
Source : Liberté
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + 2 =