Togo – CommuniquĂ© de presse de la communautĂ© togolaise en Suisse relatif au Dialogue politique annoncĂ©

0
407


RĂ©unie en AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale le 3 dĂ©cembre 2017, et après avoir examinĂ© en profondeur la situation socio-politique au Togo, la CommunautĂ© Togolaise en Suisse a votĂ© pour un rejet catĂ©gorique du dialogue annoncĂ© entre le rĂ©gime RPT et les partis politiques de l’Opposition institutionnelle au nom du peuple togolais.
La CommunautĂ© Togolaise en Suisse considère que le peuple togolais ne s’est pas massivement mobilisĂ©, particulièrement depuis le 19 aoĂ»t 2017 pour qu’il y ait un dialogue avec le tyran, Faure GnassingbĂ© qui, faut-il le rappeler, a pris le pouvoir le 5 fĂ©vrier 2005 dans un bain de sang dans la droite ligne de son feu père, EyadĂ©ma GnassingbĂ© qui a terrorisĂ© le Togo de 1967 Ă  2005 avec l’appui de quelques puissances Ă©trangères prescrivant toujours le dialogue comme solution aux revendications populaires face aux tyrans africains qu’elles instituent Ă  la tĂŞte des territoires africains.
Faure GnassingbĂ© ne dispose d’aucune lĂ©gitimitĂ© depuis le dĂ©but de son règne. Il ne s’est maintenu au pouvoir que grâce Ă  des fraudes Ă©lectorales rĂ©pĂ©tĂ©es et sanctionnĂ©es par la terreur et la corruption Ă  chaque fois que le peuple togolais veut rĂ©clamer son pouvoir. Exactement comme son feu père qui a fondĂ© le règne familial sur le crime du 13 janvier 1963 avec l’assassinat de Kwami Epiphanio Sylvanus Olympio.
Depuis que les manifestations populaires sont amplifiĂ©es dans l’ensemble du pays, Faure GnassingbĂ© pour qui la violence est le meilleur moyen pour ramener le peuple Ă  la soumission de laquelle il dĂ©sire s’affranchir avec ardeur, a fait usage des milices et des Ă©lĂ©ments des forces armĂ©es togolaises pour blesser, tuer, chasser, casser et brĂ»ler les biens des populations. Le bilan est très lourd: des dizaines et des dizaines de morts, des milliers de blessĂ©s graves, d’innombrables mutilĂ©s, des centaines de dĂ©tenus arbitrairement et torturĂ©s, des milliers de rĂ©fugiĂ©s dans les pays voisins et mĂŞme plus Ă©loignĂ©s vivant dans des conditions effroyables.
Au regard de ces faits extrĂŞmement graves, la CommunautĂ© Togolaise en Suisse dĂ©clare le rĂ©gime de Faure GnassingbĂ© absolument indigne de confiance et affirme que vouloir parler avec un tel rĂ©gime c’est lui offrir une chance supplĂ©mentaire de se redĂ©ployer pour continuer son oeuvre de destruction de la vie et de tout projet de renaissance du peuple africain du Togo. Aussi, de par le passĂ©, les forces d’opposition, au nom du peuple togolais, n’ont-elles pas offert Ă  ce pouvoir cinquantenaire des portes de sorties par le dialogue? A chaque fois, ceci s’est soldĂ© par le redressement du rĂ©gime qui a, de plus bel, renouvelĂ© les actes criminels qui constituent son ADN.
La CommunautĂ© Togolaise en Suisse s’oppose très clairement Ă  un simulacre de dialogue supplĂ©mentaire, vĂ©ritable subterfuge d’un pouvoir aux abois car massivement contestĂ© par le peuple dans son ensemble, y compris dans sa diaspora. Cet nième dialogue n’est qu’une ruse et une manoeuvre du rĂ©gime et de ses alliĂ©s locaux et internationaux pour briser l’Ă©lan populaire libĂ©rateur en cours au Togo et redonner de la marge de manoeuvre Ă  Faure GnassingbĂ© qui entend manifestement s’accrocher au pouvoir.
La CommunautĂ© Togolaise en Suisse affirme qu’il ne faut pas donner cette occasion Ă  ce rĂ©gime qui doit ĂŞtre combattu mĂ©thodiquement jusqu’au bout. On ne dialogue pas avec le crime et le rĂ©gime qui l’incarne. C’est pourquoi, la CommunautĂ© Togolaise en Suisse reste mobilisĂ©e, dĂ©terminĂ©e et organisĂ©e pour apporter son soutien indĂ©fectible aux masses populaires qui doivent absolument continuer la lutte libĂ©ratrice jusqu’Ă  la chute du système RPT pour entamer la reconstruction du pays sur des bases saines de justice, de solidaritĂ© et du panafricanisme.
Convaincue que seule la lutte libère et que la tyrannie appelle l’insurrection et non le dialogue, la CommunautĂ© Togolaise en Suisse encourage et soutient toutes les initiatives qui amplifient le soulèvement populaire et l’organisent mieux afin qu’il atteigne avec efficacitĂ© les racines du Mal imposĂ© au peuple africain du Togo depuis plus de 50 ans maintenant. La confiance et la dignitĂ© retrouvĂ©es du peuple togolais passent uniquement par ce combat libĂ©rateur victorieux.
Fait à Fribourg, le 3 décembre 2017
Pour la Communauté Togolaise en Suisse
Komla KPOGLI, le porte-parole provisoire
L’AUTEUR : Komla KPOGLI

 

Laisser un commentaire