Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Togo : Et on ne dit rien !

Togo : Et on ne dit rien !

- Advertisement -

Depuis la prise du pouvoir dans le sang par cet homme, Faure Essozimna Gnassingbé, en 2005, le Togo est devenu un véritable paradis de crimes économiques. | Caricature : Donisen Donald / Liberté

« Une minorité accapare les richesses du pays » Faure Gnassingbé

Depuis belle lurette, on se pose la question de savoir : Pourquoi avec tous ces scandales financiers qui plombent l’économie et le développement du pays, le Premier magistrat de la République ne réagit pas.

Le détournement de 600.000.000 FCFA (six cent millions) de la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Gabon. Et on ne dit rien !

Le Directeur Général des Transports qui avait été interpelé par la Police pour une affaire de vol de 462.000.000 FCFA (quatre cent soixante-deux millions) puis libéré sur intervention de son ministre de tutelle, et le détournement quotidien de 2.000.000 FCFA (deux millions) à SOTOPLA. Et on ne dit rien !

Les 10 milliards de FCFA du projet Santé BIDC ont été dilapidés dans l’achat de vieux matériels usés qui n’ont même pas pu fonctionner pendant une semaine. Et on ne dit rien !

Environ 700 millions FCFA ont été débloqués pour la rénovation du stade municipal de Kara. Pourtant on continue par y jouer dans la poussière. Et on ne dit rien !

La route du contournement d’Alédjo qui part d’Aleheridè à Kpewa est complètement dégradée. Pourtant elle est construite il y a moins de 5 ans à coup de milliards FCFA. Et on ne dit rien !

Les 400 millions FCFA de moustiquaires portées disparues sous la direction de l’ancien ministre Kondi Agba. Et on ne dit rien !

Les 2 milliards FCFA remis à Sonia Lawson, la petite sœur du ministre Cina Kokovi Lawson, pour la rénovation de l’ancien palais des hôtes de marque pour en faire un musée ont disparu. Et on ne dit rien !

Togotelecom n’existe plus, mais cette société a été gérée par des directeurs généraux qui étaient très généreux envers eux-mêmes et on avait évoqué la disparition par magie de milliards de nos francs. Et on ne dit rien !

Les 26 milliards FCFA destinés à la construction de la route Lomé-Vogan- Anfouin sont détournés par un groupe bien connu. Et on ne dit rien !

Les 6 milliards FCFA disparus de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale pendant la période de l’ancien DG de cette société d’Etat. Et on ne dit rien !

Tous ces détournements et vols sont restés impunis.

Nous interpelons Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, chef de l’Etat, a tapé du point sur la table, pour que ces voleurs et détourneurs des fonds et biens de l’Etat soient arrêté. Ce sont cette bande et groupuscule qui sali et sabote sa politique de développement du pays./.

J’ai dit !

Bonéro Betum-Lawson

 
Source : La Nouvelle N°0041 du 15 Mars au 15 Avril 2019
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

14 − = 7

LES + LUS

Togo : Alerte, Du Sucre en poudre Toxique sur le marché !

Les consommateurs togolais mangeraient de plus en plus de produits aux dates dépassées qui inondent nos marchés....

Togo : Retour sur une gestion polémique : André Johnson et le projet des 16 milliards

Ancien ministre de l’environnement, aujourd’hui député au Parlement, André Johnson, a été cité en novembre 2018 sur...

Togo, Horizon 2020 : Des pistes pour mettre le RPT-UNIR dans l’opposition

Silencieuse, presqu’aphasique, l’opposition traditionnelle a disparu de la scène politique togolaise depuis les dernières élections municipales qui...

Togo, Justice : Deux jeunes accusés de vol au supermarché Ramco du carrefour Bodjona, le 6ème substitut du Procureur Philippe Gamatho délivre des mandats...

le 6ème Substitut du procureur, Philippe Gamatho | Archives : DR/La Nouvelle Les citoyens sont-ils entendus...

Présidentielles en 2020/ Togo-Guinée-Côte d’Ivoire : Trois pays à risques

photo@L'Alternative  La période 2020-2021 verra une concentration d’élections présidentielles en Afrique de l’Ouest. Une demi-douzaine de pays...