Togo : Faure espère rassembler toute l’Afrique dans son « mon beau pays le Togo »


Le ridicule ne tue pas ! Autrement, la honte devrait enterrer certains citoyens depuis des lustres. En ce moment où rien ne permet d’affirmer que le sommet sur la sûreté, la sécurité maritime et le développement aura bel et bien lieu à la date finalement arrêtée, voilà que Faure annonce depuis Israël qu’un autre sommet se tiendra à Lomé, avec d’une part l’Afrique et de l’autre…Israël.
 
Faure Gnassingbé (g) et Benjamin Netanyahu | Photo : RT
Faure Gnassingbé (g) et Benjamin Netanyahu | Photo : RT


Ne cherchez pas sur la carte du monde ce pays dont « Novi vevie le xosseme » s’est fait le défenseur ardent, il est à peine visible, puisque sa superficie est de 20770 km pour une population de 8 millions d’habitants. Et c’est devant cet Etat que Faure espère rassembler toute l’Afrique dans son « mon beau pays le Togo ». On est tenté de lui demander si c’est Nkosazana Dlamini Zuma qui l’a chargé de tâter le terrain auprès de Benjamin Netanyahu ou si c’est une initiative perso. Dans un cas comme dans l’autre, l’aventure pourrait vite se révéler un fiasco pour deux petites raisons.
 
D’abord, au cas où c’est sur instructions personnelles de Zuma, on se demandera ce qui a été exigé de lui en contrepartie de la part de ses pairs. Donc, cette possibilité est à écarter. Maintenant, à supposer que ce soit son initiative personnelle, on est tenté de pouffer de rire. Parce que voilà quelqu’un qui se permet de refuser de s’aligner sur une proposition au sein d’une petite communauté qu’est la CEDEAO en limitant les mandats et en adoptant des élections à deux tours, mais qui veut se mettre sous le feu des projecteurs en organisant une rencontre entre l’Afrique et Israël ! « Un peu de quand mième ! » (comme disent nos amis les …) Déjà que rien ne nous garantit la présence tant désirée de certains chefs d’Etat pouvant conférer à notre cher Faure un semblant de légitimité, bien qu’il dise avoir remporté la dernière élection. La preuve étant le désert constaté autour de sa personne lors de sa prestation de serment qui devrait être suivie de son investiture –une rareté mondiale-, mais dont la cérémonie a été finalement abandonnée, faute de « disponibilité » des autres chefs d’Etat.
 
Israël est certes une puissance nucléaire. Ce pays sait très bien faire la guerre pour assurer sa survie. Il a réussi à se développer à partir de rien du tout. Mais ce n’est pas une raison pour vouloir rassembler tout un continent autour de Netanyahu. La dignité, ça passe aussi par là. Si Faure voulait copier la démocratie israélienne, on l’applaudirait. Mais de grâce, qu’il épargne les Africains de cette bassesse. Sommet Afrique-Israël, vraiment, Faure est fort !
 
Source : Liberté