Accueil Rubriques+ CHRONIQUES Togo : Faure récompense les Méchants.

Togo : Faure récompense les Méchants.

- Advertisement -


Malheur à ceux qui désignent le mal par le bien et le bien par le mal!
Si l’on s’éloigne de Dieu, le Créateur, notre jugement devient totalement biaisé, et le plus élémentaire bon sens nous fait défaut au point que notre folie puisse aller jusqu’à nous faire récompenser ceux qui font le mal aux autres. Ainsi va le Togo de Faure Gnassingbé
La nouvelle est tombée: Kandanga et Yark promus. Les morts de Dapaong, Mango, Kpalimé, Lomé…, bref tous les Martyrs tombés se retourneront dans leur tombes en apprenant la nouvelle de la semaine. Une fois encore, Faure, égal à lui-même, démontre aux togolais qu’il sait récompenser les zélés qui, contre vents et marées, se démènent afin d ‘assurer la survie du petit dictateur compromis qu´il est.
Faire la promotion des gens qui ordonnent des tueries, des bastonnades et brimades de toutes natures vis-à-vis de leur propres concitoyens relève d’une provocation de trop.
Le message est clair, pour faire carrière au Togo, il faut défendre à son corps défendant la minorité pilleuse. Il faut montrer son cynisme, signe de qualités et de compétences dans la morale du dictateur héritier.
Sous d autres cieux, dans des sociétés où les valeurs universelles de l’humanité ont droit de cité les récompenses sont méritées et font  l’unanimité et sont objet d´admiration.
Chez nous au Togo, c´est devenu banal, on promeut les assassins, les pilleurs, bref ceux qui donnent les mauvaises inspirations aux citoyens.
On se rapelle il y’a pas longtemps la promotion scandaleuse d’un autre assassin, le fameux major de son État, j’ai nommé le sinistre Kouloum. La liste de ces monstres sera longue, j’en passe. Ailleurs leurs places auraient été à l’échafaud ou de nos jours sur le banc des accusés à la CPI pour crimes contre l’humanité.
Peuple togolais, combien de temps allons nous encore observer et subir de pareilles humiliations?
Les valeurs de la nation sont bafouées et le message envoyé aux citoyens et surtout à nos enfants sont inquiétants. Il y’a plus que jamais péril en la demeure.
Comment expliquer à nos enfants et aux jeunes générations, qu’au Togo, les médiocres et ceux qui font du mal ont droit à la promotion et que ceux qui font le bien pour la société sont souvent harcelés, jetés en prison et pour les moins chanceux simplement tués?
Quelle culture de valeurs, quelle philosophie leur transmettre ?
Nous avons connus des citoyens patriotes qui ont donné beaucoup à notre pays le Togo et qui sont morts dans l’anonymat, certains même dans l’indifférence la plus totale de nos gouvernants alors que certaines de nos rues au Togo devraient même porter les noms de ces héros, ou des monuments bâtis en leur honneur. Enfin il aurait fallu qu’ils se reposent dans notre *Panthéon togolais * , si on en avait un…
Mais hélas, parce qu’ ils n’ont pas défendu ou rendu service à un homme, alors ils sont simplement mis aux oubliettes.
En France tout dernièrement, c’est un officier digne de son État qui a choisi de sacrifier sa vie pour sauver ces concitoyens pris en otage par un terroriste. L’hommage et la promotion à titre posthume rendus à cette grande âme sont pleinement mérités.
Revenons au Togo, puisque c’est de ce pays qu’il s’agit: Qu’ont ils donc fait de si utile à la nation( nos fameux généraux) pour cette promotion scandaleuse et révoltante?
Il est évident que ce régime togolais, en plus de tous les méfaits et torts causés à la paisible population togolaise, ne cesse chaque jour que le bon Dieu fait , de nous mépriser.
Le Togo est devenu la propriété d’un seul homme, Faure Gnassingbé qui, au mépris de toute éthique, en pleine crise dans le pays, célèbre ceux qui planifient les assassinats , la répression des citoyens et qui prennent en otage nos villes et obligent des milliers de nos compatriotes à prendre le chemin de la brousse et pour d’autres celui de l’exil.
Les dangers qui minent donc notre pays depuis 50 ans ne sont pas seulement le pillage économique, l’avenir hypothéqué de la jeunesse, l’endettement monstre pour les générations futures etc…, mais surtout les valeurs morales sur lesquelles repose toute société civilisée, sont également menacées. C’est justement à quoi fait allusion James William Fulbright en déclarant: « une démocratie peut se rétablir rapidement d’un désastre matériel ou économique, mais quand les convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l’ordre du jour ».
Cette culture de récompense, basée essentiellement sur l’excès de zèle vis-à-vis du prince, encourage beaucoup de concitoyens faibles d’esprit : des pseudo-journalistes griots au service du prince, des universitaires qui font du sophisme, sans convaincre, bref des citoyens qui sont prêts a accompagner le mal et à trahir les causes nobles de l’humanité pour des promotions fallacieuses ou pour quelques prébendes.
Pour ceux qui jusqu’à ce jour ne comprennent pas ou feignent de ne pas voir la nécessité de combattre ce régime, voici l’un des dangers essentiels qui nous menacent : nous risquons tout simplement de disparaître et demain les générations futures auront grandi dans une société où les valeurs telles que le mérite par l’honnêteté, la valorisation du travail bien fait, la compétence etc… ne seront plus d’ aucune référence.
C’est l’existence même de notre société en tant que Nation qui est en péril. Il est donc temps de mettre fin au système, qui, depuis des décennies est entrain de détruire nos valeurs. Nous voulons demain une société basée sur une culture de promotion des compétences et non des médiocres ; surtout pas des assassins de leurs propres compatriotes.
Nous portons une lourde responsabilité historique vis-à-vis des générations futures. Chaque togolais doit désormais comprendre que ce régime a pour mission de détruire la nation. Il ne se détournera pas de cette volonté tant qu’on lui laissera le boulevard ouvert.
Notre devoir nous impose à nous tous de nous lever comme un seul homme et arrêter ce suicide collectif, c’est-à-dire, laisser cette bande de la minorité pilleuse continuer à fouler aux pieds nos valeurs fondamentales, mettant ainsi en péril l’existence de notre Nation.
Nous voulons enfin voir un jour un de ces valeureux fils patriotes, officiers de notre pays , se lever avec d’autres soldats courageux pour nous aider à arrêter cette descente aux enfers. Ce jour-là ces officiers et soldats patriotes auront la vraie promotion que le peuple leur donnera et ils rentreront définitivement dans les annales de notre histoire. N’oubliez pas que tous ces officiers et civils qui ont reçu promotions et honneur de la république en faisant le mal et par la seule volonté du dictateur sanguinaire, seront déchus même à titre posthume, quand les togolais réécriront leur histoire.
Tchapo Sinaa
Hamburg, Allemagne
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 26 = 28

LES + LUS

Togo : Alerte, Du Sucre en poudre Toxique sur le marché !

Les consommateurs togolais mangeraient de plus en plus de produits aux dates dépassées qui inondent nos marchés....

Togo : Retour sur une gestion polémique : André Johnson et le projet des 16 milliards

Ancien ministre de l’environnement, aujourd’hui député au Parlement, André Johnson, a été cité en novembre 2018 sur...

Togo, Horizon 2020 : Des pistes pour mettre le RPT-UNIR dans l’opposition

Silencieuse, presqu’aphasique, l’opposition traditionnelle a disparu de la scène politique togolaise depuis les dernières élections municipales qui...

Togo, Justice : Deux jeunes accusés de vol au supermarché Ramco du carrefour Bodjona, le 6ème substitut du Procureur Philippe Gamatho délivre des mandats...

le 6ème Substitut du procureur, Philippe Gamatho | Archives : DR/La Nouvelle Les citoyens sont-ils entendus...

Présidentielles en 2020/ Togo-Guinée-Côte d’Ivoire : Trois pays à risques

photo@L'Alternative  La période 2020-2021 verra une concentration d’élections présidentielles en Afrique de l’Ouest. Une demi-douzaine de pays...