Togo : Fin de Règne In Extremis

    1
    179


    Désormais, Faure Gnassingbé a mal à son avenir, mal à la postérité. Il court la CEDEAO de nouveau. Tantôt à gauche, tantôt à droite, entre ciel et terre. L’homme qui n’a pas de parole n’a point de port où accoster ; l’enfant qui refuse conseil apprend peu de la vie. Faure Gnassingbé a mal à la vie : il n’a plus rien à corrompre. Ni les chefs d’État africains, ni les Togolais, ni l’opposition républicaine, ni la C14. Le règne du faux et de l’hypocrisie prend fin. Le Togo est fatigué d’être dernier de classe en démocratie.

    Dans la saga de la Feuille de route de la CEDEAO, la comédie a pris le pas sur le tragique. Paradoxe. Ni rires ni pleurs ne viennent plus du Togo. On y entend que le silence du désarroi. Comme s’ils se sont donné le mot, ces Togolais, c’est l’indifférence active partout. La corruption, la répression, la falsification, la mystification, la facétie, la bouffonnerie, la gloutonnerie du pouvoir ont des limites et ne font plus d’effet sur eux. Même les sièges à la CENI pour cautionner la contrevérité des urnes n’offrent ni attirance ni confort.

    C’est in extremis que la confiscation du Togo par élection référendaire va devoir prendre fin. On s’étonne que le scénario ait pu durer si longtemps, sans réalisateur, les acteurs de l’infernal futur parlement choisis, tous les contrats de la bassesse et les budgets de la flétrissure mis en place. C’est la persistance des plus inaptes à l’honneur. Lamentable. Citoyens du Togo, « Tout est perdu, fors l’honneur. »

    C’est le besoin de Dignité qui devient annonciation de victoire du Peuple. Au Togo, les marches n’ont fait qu’accroître l’immense soif de démocratie. Quatre manifestations, les suivantes aussi, n’useront pas les souliers des Togolais. Les duperies, les refus et les concessions illusoires de la bande à rpt-unir sont les nouvelles utopies d’un Faure Gnassingbé qui a perdu tout contact avec la réalité togolaise solidement ancrée dans l’alternance.

    Arnaque et Aveuglement

    Il faut sortir du rêve du pouvoir absolu héréditaire immérité. De temps en temps sortir du silence et de l’autisme, sortir de l’infamie et de l’aveuglement volontaire, sortir de la minorité intéressée pour écouter la majorité désintéressée. On y découvre alors que c’est parce que les Togolaises et les Togolais ne sont pas à l’agonie qu’ils sont debout, partout, pour participer à la fin de l’arnaque politique de plus d’un demi-siècle. Aucun plan de retour en arrière, à la case de départ, n’est prévu au Togo.

    Pierre S. Adjété

    POUR le Togo, il est trop tard de renoncer à la Démocratie, à la Réconciliation et au Développement à la porte d’un tout nouveau pays. Faisons alors un tour de table pour supporter et financer les populaires manifestations décisives de cette fin d’année 2018. De partout, nous recueillons vos donations au profit de la C14, pour le refus du piège des consultations électorales sans toutes les réformes indispensables à l’intégrité des suffrages.

    Appelez ! Donnez encore, donnez généreusement, pour supporter l’effort de terrain, l’effort de Dignité, l’effort de l’honneur. Nous clôturons la collecte de fonds cette fin de semaine, pour mettre le tout à la disposition de la C14. Ensemble, participons à la fin de l’imposture au Togo. Vivement !

    Pierre S. Adjété
    POUR Le Togo
    29 novembre 2018
     

    1 COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Entrer votre commentaire
    Entrer votre nom ici