Togo/ Imbroglio autour d’un préavis de grève au CHU Campus.

0
895
Dr Tsolenyanu
Dr Tsolenyanu

Par La rédaction / Togoactualite

Un préavis de grève initié par quelques syndicats au niveau du CHU Campus est à l’origine d’une polémique qui prend des tournures inquiétantes dans le monde médical togolais. A l’origine, la désolidarisation du  Synphot, l’un des signataires de la déclaration mais qui a reconsidéré ses positions en donnant ses raisons.

La grève était  lancée sur ce  11 août de 8h à 11h. La déclaration a été signée par le Synphot, le Synpersanto, le Sylasto, le Synam et le Synapreto. Le personnel soignant projette cette manifestation  contre un manque criard du matériel de protection notamment les masques, visières, blouses et  thermo flash entre autres dans cette période de Covid-19 mais aussi contre l’absence des primes de motivation de Covid-19. « Vu l’urgence de l’heure, le personnel compte manifester son mécontentement ce mardi 11 août 2020 de 08 à 11h… Ce mouvement est reconductible jusqu’à satisfaction », a envoyé mardi le Collectif au Directeur général du CHU campus de Lomé.

Mais contre toute attente, le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a appelé vendredi sa base à surseoir à la grève prévue se tenir à partir du 11 août  prochain. Pour la bande au Dr Tsolenyanu, il y a une satisfaction partielle de ses revendications et compte donner une nouvelle chance aux discussions.

Dans un communiqué,  le bureau exécutif local du CHU-Campus  a décidé de  sursoir à toutes les  actions précédemment annoncées et   invite les membres   à rester mobilisés pour une éventuelle réintroduction. Ceci après échange avec une délégation du bureau national du Syndicat. Discussion au cours de laquelle des irrégularités ont été relevées, précise le communiqué.

Ce retrait du Synphot fragilise indéniablement ce mouvement puisqu’on connait la force de mobilisation de ce syndicat dans le secteur de la santé au Togo. Néanmoins, on attend de voir la réaction des autres et surtout de la suite à donner à ce préavis de grève. Tiendra ou tiendra pas ? Les prochaines heures nous édifieront davantage

La rédaction / Togoactualite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 51 = 60