Togo / Kissi: la seule voie de sortie du pouvoir, c’est la division de la coalition

0
661


Invité ce jeudi de l’émission « club de la presse » de la radio Kanal FM, Jean Kissi, le secrétaire général du Comité d’action pour le renouveau (CAR), n’est pas allé du dos de la cuillère pour démontrer que s’il y a un conflit dans un groupe, ce n’est pas à la coalition des 14 mais plutôt au sein du parti au pouvoir.
Selon ce lieutenant de Me Yawovi Agboyibo, le pouvoir de Faure Gnassingbé est allé faire des consultations mystiques (ndlr), et on leur a dit que leur ‘seule chance’ de s’en sortir, c’est la division au sein de la coalition 14. C’est ce qui, a-t-il ajouté, justifie l’acharnement de ces derniers jours.
Après avoir concédé qu’il y a de ‘petites coquilles’ inhérentes à toute organisation au sein de leur regroupement de partis politiques qui exige le retour à la version originelle de la Constitution de 1992, l’acteur politique a assuré qu’il n’y a pas de conflit au sein de la coalition.
« Le conflit est ailleurs », a-t-il affirmé. « Entre eux (le pouvoir, ndlr) et nous, qui doit chercher la division dans le camp de l’autre ? S’il n’y a pas de division à UNIR, on ne peut pas couper des portefeuilles à Victoire Tomégah-Dogbé et les donner à Mazamesso Assih. S’il n’y a pas de conflit à UNIR, Kpatcha et Bodjona ne seront pas passés par la prison », a-t-il énuméré.
« Il y a même des conflits dans l’armée », a lancé M. Kissi. Pour prouver que le mauvais temps est derrière la coalition, il a informé que c’est bras dessous bras dessus qu’une délégation de sept (7) responsables de la coalition dont le secrétaire général du Parti national panafricain (PNP) a rencontré ce mercredi le Groupe des 5. Il n’a donné aucune information sur les sujets abordés au cours de cette rencontre.
Le député s’est également prononcé sur la prochaine reprise du dialogue et la position de la coalition. Le Togo, a-t-il déclaré, est un ‘monument historique’ et en dessous, il y a un ‘sacrement’.
« Le sacrement, c’est le bout de phrase ‘en aucun cas, nul ne peut faire plus de 2 mandats’. Le seul problème qu’on a dans ce pays, c’est qu’on a détruit ce sacrement et nous avons laissé la personne faire 2 mandats et elle est en train de faire le 3ème mandat ridicule », a-t-il ajouté.
 
Global actu / http://globalactu.com/index.php/politique/item/1211-kissi-la-seule-voie-de-sortie-du-pouvoir-c-est-la-division-de-la-coalition
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

4 + 4 =