Togo : La Coalition des 14 appelle au boycott du recensement Ă©lectoral

0
221


La Commission Ă©lectorale nationale indĂ©pendante (CENI) a maintenu le dĂ©marrage du recensement Ă©lectoral ce lundi 1er octobre 2018. Ceci, malgrĂ© le fait que l’institution recomposĂ©e ne soit pas complĂštement mise en place pour Ă©laborer un chronogramme consensuel. C’est justement cette situation qui offusque la Coalition des 14 partis de l’opposition.
Depuis plus d’une semaine, elle appelle les populations Ă  boycotter cette opĂ©ration qui, selon la CENI et le gouvernement, commence ce matin.
Pour la Coalition des 14, les reprĂ©sentants de l’opposition ne siĂšgent pas encore dans les Commissions Ă©lectorales locales indĂ©pendantes (CELI), ni dans les Commission listes et cartes (CLC). Et donc il est inadmissible que l’opĂ©ration se dĂ©roule sans ces reprĂ©sentants de la Coalition.
Selon les responsables, aprĂšs l’envoi de leurs reprĂ©sentants Ă  la CENI, il doit y avoir une cĂ©rĂ©monie de prestation de serment. Ensuite, l’ancienne CENI sera refondue pour la recomposition de la nouvelle. Les nouvelles attributions seront faites dans la dĂ©signation des membres des CELI et des CLC. Il y aura Ă©galement des contrĂŽles sur les kits par les experts de la CEDEAO. C’est aprĂšs tout ça que les opĂ©rations de recensement seront lancĂ©es.
« Nous demandons aux Togolais de rester Ă  l’écart des opĂ©rations de recensement Ă©lectoral. Les reprĂ©sentants de la Coalition des 14 ne sont pas reprĂ©sentĂ©s dans la CENI et ses dĂ©membrements. Ceux qui sont des spĂ©cialistes de fraude, le ZETES et Monsieur AganaĂŻ sont toujours lĂ  pour organiser les fraudes », a indiquĂ© Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14.
Et de souligner : « Nous nous sommes levĂ©s pour que nos frĂšres et sƓurs de la diaspora puissent avoir le droit de voter. Mais on ne les inclut pas dans ce recensement. Tout cela montre que ces opĂ©rations sont entachĂ©es de fraudes. Que personne n’aille se faire recenser. C’est lorsque tout sera redevenu normal que nous vous appellerons d’aller vous faire recenser. Lundi (Ndlr, aujourd’hui), restez chez vous. Laissez-les dans leur folie ».
Pour Gilbert Bawara, porte-parole du gouvernement, il n’y aura pas une session de rattrapage pour ce recensement Ă©lectoral. Et donc les Togolais doivent aller se faire inscrire Ă  partir de ce lundi.
La bataille commence déjà !
I.K
 
icilome
 

Laisser un commentaire