Accueil ECONOMIE Togo, l’écran de fumée de la « Justice » plus opaque que...

Togo, l’écran de fumée de la « Justice » plus opaque que jamais : 5 agents de l’OTR condamnés à 7 ans de prison pour détournement de 17 milliards de FCFA? Vraiment?

- Advertisement -

Les togolais adorent les choses superficielles. Depuis hier il semble que notre justice s’est réveillée de son long coma en condamnant 5 agents de l’OTR à 7 ans de prison pour avoir détourné 17 milliards après le sabotage du logiciel Sydonia. Une prouesse de la justice togolaise à inscrire dans les livres de Guinness record.

Certains ont commencé par jeter des fleurs à la justice. Que les Togolais aiment vraiment les écrans de fumée. Qui dans ce pays peut croire que 5 individus se sont entendus pour détourner 17 milliards sans des complicités au niveau plus élevé.
Ces individus condamnés aux assises sont certainement responsables de ces crimes économiques mais ont-ils agi seuls ?
Pourquoi le juge d’instruction en charge du dossier qui avait demandé un mémoire à l’OTR et qui voulait auditionner le Commissaire des douanes au moment des faits, un certain Adedze passé plus tard Commissaire général de l’OTR, ainsi que le chef bureau douane du Port au moment des faits à été brutalement désaissi du dossier ?
Pourquoi il y a deux ans on a renvoyé les prévenus aux assises sans ordonnance de renvoi avant le président ne reporte la comparution aux assises de cette année ?
Pourquoi l’OTR avait systématiquement refusé de communiquer des documents au juge d’instruction qui en a fait la demande avant d’être dessaisi ?

Évitons de prendre certaines informations au premier degré. Certes ces individus condamnés ont certainement pris des libertés avec l argent public mais le Gros Butin a été pris par d’autres Voleurs qu’on ne veut pas exposer.

Allumons nos cerveaux pour comprendre le fond des dossiers.

Ferdinand Ayité / FB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

35 + = 37

LES + LUS

Prof. Apédo-Amah dézingue le pouvoir et chiffonne l’opposition

Professeur de Lettres des universités du Togo, dramaturge, ancien Secrétaire général de la Ligue Togolaise des Droits...

Togo, Justice à deux vitesses : Kpatcha Gnassingbé et Loïk Le Floch-Prigent, le contraste !

Il était l’un des grands patrons inculpé par la justice togolaise dans l’affaire d’escroquerie internationale. Loïk Le Floch-Prigent,...

Se faire établir une Carte nationale d´identité à Sokodé, un Véritable parcours de combattant : une autre persécution du pouvoir dont personne ne parle.

Ville assiégée avec son corollaire de check-point aux principales entrées, de va-et-vient de camions et jeeps militaires...

Togo : Permis de conduire pour motos? Un peu de réalisme « Monsieur Yark » !

Par un arrêté ministériel, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général Yark...