Togo/ Les artistes lancent un SOS à Faure Gnassingbé

0
712

La proposition ubuesque du ministre de la culture KossiviEgbetonyo pour la reconversion des artistes continue de susciter des réactions.  Malgré la révocation de la mesure, les premiers acteurs ne décolèrent pas. C’est le cas du Syndicat des Artistes Interprètes et Auteurs Compositeurs du Togo (SARIAC –TOGO) qui dans un communiqué vient de donner sa position face à cette polémique. Le syndicat désapprouve la mesure et en appelle au président de la République dont il salue le leadership.

Communiqué de presse

Dans une lettre adressée le 16 juin 2020 aux Directeurs Régionaux de la Culture, le Ministre de la Culture,  du Tourisme et des Loisirs conviait ces derniers à lui faire parvenir au plus tard le vendredi 19 juin 2020, le nombre total d’acteurs culturels désireux de bénéficier d’une initiative qu’il a  prise dans le cadre des actions d’accompagnement des acteurs culturels pendant la pandémie de coronavirus.

Il s’agit selon les termes de la lettre signée du Ministre Komivi EGBETONYO, d’ « une opportunité offerte aux acteurs culturels qui le désirent de souscrire aux produits du FNFI pour leurs activités de reconversion. Ils pourront également bénéficier d’une formation en montage et management de projets avant la soumission  de leurs projets aux  institutions financières agréées ».

Cette initiative prise par le Ministre de la Culture du Tourisme et des Loisirs sans aucune concertation préalableavec les organisations représentatives des supposés bénéficiaires,a suscité un tollé général au sein des acteurs culturels que de l’opinion toute entière.

Lors d’une « rencontre d’échanges » à laquelle il a conviée les responsables des organisations représentatives des acteurs culturels, dans la salle de la  Direction de la Promotion des Arts et de la Culture (DPAC), le jeudi 18 juin 2020,le Ministre Komivi EGBETOYNO tout en tentant de corriger le tir en désignant par « activités alternatives », le terme de « activités de reconversion » , est cependant resté ferme en déclarant dans ses propos introductifs aux échanges,que « le ministère ne reculera pas » sur cette initiative prise en guise de réponse à la situation précaire dans laquelle les acteurs culturels se sont subitement retrouvés du faits de la paralysie de leurs activités, consécutive aux mesures barrières prises en vue de juguler la pandémie de coronavirus.

Nous déplorons vivement le refus de dialogue du Ministre Komivi EGBETONYO qui pourtant  a cru devoir nous inviter à une rencontre dite d’échanges.

L’initiative visant à permettre aux acteurs culturels d’avoir une activité alternative en vue de prévenir toute situation d’arrêtsubitde leur activitéprincipaleest une bonne entreprise qui ne vautcependant pas plus pour les acteurs culturels que pour les autres métiers ou professions. Tout le monde a été impacté par l’arrêt des activités génératrices de revenus, pour cause des mesures gouvernementales en riposte à la pandémie de coronavirus.

La situation sociale dans laquelle se trouvent aujourd’hui les acteurs culturels appelle à des solutions urgentes que ne peuvent assurer les produits FNFI.

Le Syndicat des Artistes Interprètes et Auteurs Compositeurs du Togo (SARIAC –TOGO)se félicitede la disponibilité exprimée solennellement par le Chef de l’Etat d’offrir un accompagnement aux couches sociales vulnérables dont les activités ont été paralysées par le Covid-19.

Le SARIAC-TOGO rejette  l’offre telle que formulée par le Ministre de la Culture qui n’est pas en adéquation avec la situation sociale actuelle de ses membres, consécutive aux mesures barrières édictées  par le Gouvernement en vue d’empêcher la propagation de la pandémie de coronavirus.

Face au refus de dialogue affiché par le Ministre Komivi EGBETONYO, le SARIAC en accord avec  l’expression des responsables des organisations représentatives des acteurs culturels, lance un S.O.S  au Président de la République Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE afin qu’il vienne au secours des artistes.

Le SARIAC-TOGO  salue le leadership du Président de la République dans la gestion de la riposte à la pandémie de coronavirus.

Fait à Lomé, le 19 juin 2020

Pour le SARIAC

Le Secrétaire Général

Laurence MONTCHO

Mobile : +228 91 22 98 83 / 99 46 38 44

Email ; lauremontcho@gmail.com

Avec Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

77 − = 71