Togo/Petrole-Gate: Ferdiand Ayité a le soutien de l’UJPLA

0
1083

Depuis le début du procès dans l’affaire « Petrole-Gate », le journaliste Ferdinand Ayité qui a révélé l’affaire a reçu le soutien de plusieurs organisations de la société civile et de ses confrères journalistes. Cette fois-ci, c’est le tour de l’Union des Journalistes de la Presse Libre Africaine (UJPLA) d’apporter son soutien au journaliste et son organe. L’UJPLA désapprouve les poursuites judiciaires lancées contre Ferdinand Ayité et son organe L’Alternative.

Déclaration no 003 de l’Union des Journalistes de la Presse Libre Africaine (UJPLA)

L’Union des journalistes de la Presse libre africaine (UJPLA) a appris l’assignation devant le tribunal correctionnel de Lomé le 12 juillet 2020 de son membre, (1er Commissaire aux comptes), le journaliste togolais Ferdinand Ayité, Directeur de publication du journal L’Alternative.

Le procès fait suite à la publication d’un dossier consacré aux détournements sur les commandes du pétrole depuis plusieurs années par certains membres du CSFPPP (Comité de suivi et de fluctuations des prix des produits pétroliers).

L’UJPLA, organisation continentale créée pour la sécurité des journalistes et la promotion de la liberté de la presse en Afrique, suit de près le déroulement de ce procès et se tient aux côtés du confrère Ferdinand Ayité et du journal « L’Alternative » qu’il dirige.

L’UJPLA exhorte la justice togolaise, à tout mettre en œuvre, en toute indépendance et en toute impartialité judiciaire, pour la manifestation de la vérité dans cette affaire.

L’UJPLA appelle les autorités togolaises à veiller à la sécurité du confrère Ferdinand Ayité contre qui ce procès est engagé.

Fait à Abidjan, le 8 octobre 2020.

Le président de l’Union des journalistes de la presse libre africaine (U.J.P.L.A.)

YAO Noël

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

82 − 77 =