Togo, Plaisanterie à la fête Adzinuku à Vogan : Sessenou décrète la « fin » de la Crise Politique au Togo

0
249

Le sieur Fiatuwo Kwadjo Sessenou | Archives


Depuis plus d’une année, la crise socio-politique s’est exacerbée au Togo avec son lot de violences, de morts, de blessés, d’interpellations, et de réfugiés. Certains estimaient qu’avec le sommet du 31 juillet de la CEDEAO à Lomé, la situation serait décantée. Bientôt un mois après le sommet, la tension monte davantage avec l’entêtement suicidaire de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).
Malgré les réprobations, le Président de cette CENI incomplète Kodjona Kadanga fonce droit dans ses dérives de sorte que de nouvelles manifestations de rue commencent par prendre corps dans certains esprits.
Curieusement, c’est dans cette ambiance surchauffée que le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie Fiatuwo Sessenou décrète la fin de la crise.
Prenant la parole aux festivités de la 32ème édition d’Adzinuku à Vogan le samedi 25 août dernier, Sessenou trouve que le Togo est parvenu à surmonter la crise. « Notre pays vient de sortir victorieusement d’une longue crise politique. Ce qu’il faut maintenant, c’est continuer par cultiver l’esprit de cohésion sociale et de paix pour un développement durable », at-il déclaré.
Une plaisanterie de plus à Vogan
Des déclarations du ministre, on peut se demander s’il parle vraiment du Togo ou s’il est vraiment sérieux. En d’autres termes, il est dans la plaisanterie du pouvoir. Tout Togolais sérieux souhaite la fin de la crise. Mais jusqu’ici, le pouvoir souffle sur les braises et reste dans la dynamique de faire exploser le pays avec le refus de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO. D’ailleurs, ce régime est un adepte des mensonges grotesques.
On se rappelle l’année dernière à la même place, le ministre de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation Civique, Guy Madjé Lorenzo avait déclaré que d’ici la prochaine édition de la fête, c’est-à-dire cette année, les travaux de la route Lomé-Vogan-Anfoin seront achevés. Un an après, toute honte bue, il est absent de la fête et se fait représenter pour son collègue Sessénou qui se trompe aussi dans ses déclarations. Les travaux sur le tronçon un an après les déclarations de Lorenzo, sont restés en l’état au grand malheur des usagers.
K.A.
Source : Le Correcteur
 

Laisser un commentaire