Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Togo : pouvoir et opposition ont un ennemi commun à abattre, selon...

Togo : pouvoir et opposition ont un ennemi commun à abattre, selon le FAR

- Advertisement -


Le dialogue inter-togolais en cours peut constituer un ‘point final’ au passé et être le début d’un ‘nouvel horizon’ pour la vie togolaise, à la seule condition que les Togolais fassent un choix rationnel et judicieux. Si ce n’est pas le cas, les Togolais doivent s’attendre à l’avenir à une crise plus grave que celle-ci.
C’est la mise en garde que le nouveau mouvement politique, le Front des architectes pour la République (FAR) a faite à l’opinion ce mardi à Lomé.
Selon les responsables de ce mouvement qui disent vouloir proposer une ‘politique constructive’ contre la ‘politique du chaos’ en cours, l’exigence du départ de Faure Gnassingbé n’est pas recevable parce qu’aucune décision de justice ne peut le permettre, aucune disposition de loi ne prescrit et même la révolution armée pour le faire fuir n’est pas souhaitable.
Le FAR pense que la lutte pour la libération du Togo n’est pas une lutte contre un individu mais contre le système de haine grandissante et difficile à contrôler que le peuple lui-même a érigé.
« Tout le monde est ennemi de l’autre, le Togolais ne se reconnaît plus dans la vie communautaire. Cette haine emballe et a grandi à telle enseigne que le bonheur de l’autre indigne tout le monde. Ce système ne peut pas permettre le développement », a déclaré le pasteur Yohanes Bavon, secrétaire général par intérim du FAR.
Selon lui, les Togolais ont créé le régime en place, un régime politique qui fonctionne selon la conscience politique de son temps. « Le système ne profite à personne, même à ceux qui sont au gouvernement. Ils jouissent de faux plaisirs et ne savent plus quoi faire », a-t-il ajouté.
Face à cette situation, le FAR compte sur une solution à trois (3) temps. Une croisade de sensibilisation et de guérison de la conscience collective va s’ébranler sur toute l’étendue du territoire. Il s’agira aussi de faire comprendre aux Togolais qu’ils sont supérieurs à ce système. « Il est temps que le génie togolais se démontrer au monde entier. Nous ne sommes pas des femmes enceintes en train de raconter des fables et des affabulations », note M. Bavon.
A terme, plus personne ne craindra les réformes qui ne se feront plus contre quelqu’un ou pour exclure quelqu’un mais pour asseoir une structure de construction démocratique.
Le Front des architectes de la République (FAR) est créé sous l’instigation du mouvement « le Monument de secours » et d’autres acteurs de la société civile.
 
source : Global actu / http://globalactu.com/index.php/politique/item/1227-togo-pouvoir-et-opposition-ont-un-ennemi-commun-a-abattre-selon-le-far
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 1

LES + LUS

ECCE HOMO

Sénouvo Agbota ZINSOU Pas tremblant, l’homme marche vers son destin. (C’est tout comme !)Mine grave, on peut...

Mali: Des milliers de personnes à un rassemblement de soutien à l’armée

Des milliers de personnes ont manifesté vendredi à Bamako à l’appel de l’opposition pour soutenir l’armée malienne,...

L’entourage de Mgr Kpodzro persiste : Le Prélat est bel bien « menacé »/ Accusations qui « ne méritent aucune attention, ni considération »...

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro Mgr Philippe Fanoko Kpodzro (Archevêque émérite de Lomé et doyen des évêques du Togo)...

FCFA : Le Bénin de Talon lève le ton, le Togo de Faure rase les murs

Ce n’est plus un sujet tabou comme ce fut le cas il y a de cela quelques...

Banques, télécoms/Le pillage et le bradage continuent : Une nébuleuse fait main basse sur TOGOCOM

Le doing busness (faisons les affaires) porte décidément bien son nom au Togo. C’est du moins ce...