Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Togo : Réouverture annoncée du Boulevard des Armées, Qu’est-ce qui ne va...

Togo : Réouverture annoncée du Boulevard des Armées, Qu’est-ce qui ne va pas mon Président ?

- Advertisement -
Boulevard des Armées, Lomé, Togo, 17 août 2017 | Photo : @Lome
Boulevard des Armées, Lomé, Togo, 17 août 2017 | Photo : @Lome

Fermé à la circulation depuis quelques années pour raison de travaux de réfection, le boulevard des armées sera bientôt rouvert. Depuis le 07 Aout dernier où la ministre des Infrastructures a procédé à la réception technique des mains du dernier attributaire Midnight Sun, des images géantes du Chef de l’Etat trônent sur ce chantier en finition comme pour annoncer sa réouverture officielle imminente. Et pour cela, le Chef de l’Etat pourrait personnellement se déplacer confie-t-on.

Petit arrêt d’histoire

Initialement étendue sur près de 4km, ce tronçon qui reliait le carrefour Collège Protestant au Colombe de la Paix, en passant par le carrefour Ramco puis le camp Rit s’est vu amputé de cette dernière portion. Nous étions dans le dernier trimestre de 1991, soit au lendemain de la Conférence Nationale souveraine au cœur de la lutte démocratique entamée le 05 Octobre 1990. Le pouvoir de Feu Gal Gnassingbé Eyadema qui logeait au Camp Rit était sérieusement fragilisé. Le Gal n’a point hésité alors à céder aux conseils de son entourage qui lui a recommandé de fermer cette portion du boulevard à la circulation, pour des raisons de sécurité personnelle. A l’accession de son fils au pouvoir, il a été annoncé dans le cadre de sa politique de grands travaux ouverte en 2010 que la traversée du camp sera rouverte, une fois que ce boulevard sera réfectionné. Mais ce qu’on voit depuis le 07 Aout et les travaux de finition n’annoncent actuellement rien dans ce sens.

De l’épouse à la coépouse

Confié au départ à l’ex chouchou du pouvoir Ceco-Btp, le chantier du boulevard est rentré dans une léthargie, corolaire aux méandres qui ont conduit son attributaire Ceco Btp de l’apogée au dépôt de bilan express. C’est Midnight Sun l’autre chouchou qui se verra ensuite attribuée la suite et fin du chantier. La livraison technique a été faite le 07 août dernier, sur un taux d’exécution évalué à 95,5% avec la promesse que le complet sera prêt dans un mois.

Tant, pour si peu ?

En somme, cela fait près de 4 ans que ce chantier est en souffrance juste du fait des amours et désamours orchestrés dans le strict cercle du pouvoir. Et cela étant, on ne peut qu’être étonné, que la finalisation de ce sempiternel chantier soit brandie comme une prouesse inédite à mettre en couronne sur l’image du Président de la République. Dans sa parution….Fraternité a rapporté tous les tords que la léthargie entretenue sur ce chantier a causé aux riverains et autres opérateurs économiques dans ce légendaire quartier commercial de la capitale. Si aujourd’hui on brandit la fin de ce calvaire imposé aux riverains comme une victoire, qui leur avait alors imposé ce calvaire ? On crie à quelle prouesse, réalisée vis-à-vis de quel démon ?

Il est évident qu’en toute légèreté inventive les apparatchiks et autres courtisans du pouvoir cinquantenaire diront qu’ils font ainsi la pré-campagne pour leur candidat dans la course pour 2020. Mais c’est à se demander s’il faut pour cela accrocher l’image du Chef de l’Etat sur si peu. Pour un petit boulevard de 2,8 Km qu’ils se sont eux-mêmes entendu pour faire passer par des mic-mac avec en sus, une insensibilité démentielle face aux tords multiformes causés à leurs concitoyens.

Les 2,8 km de Tokoin ne représentent rien face au large boulevard que le paysage politique a dégagé, à ce jour, pour Faure Gnassingbé vers la réalisation de son projet de 4e mandat en 2020.

La liberté de manifestation rétrécie sinon verrouillée, la constitution taillée sur mesure, l’opposition actuellement en tétraplégie prononcée avec le dynamique Pnp étouffé jusque dans les moindres recoins, le tout devant un silence complice du groupe des 5, le tapis rouge est étalé pour le fils d’Eyadema vers un nouveau quinquennat à la tête du Togo.

Et c’est justement pour cette raison qu’on se demande ce qui dérange encore le Chef de l’Etat pour qu’il vienne chercher la sympathie des togolais pour un si petit tronçon réhabilité.

En fait on a l’impression que malgré l’autoroute tracée vers 2020 ce n’est pas le meilleur des mondes dans le cœur du pouvoir.

Source : Fraternité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

8 + 1 =

LES + LUS

Contentieux OTR-Moov/La diversion du Commissaire Général Philippe Kokou Tchodiè : Qui fait main basse sur les millions des indicateurs ?

La grande enquête sur le scandale lié à la commission de 500 millions du contentieux entre la...

Opposition togolaise: La Nature…toujours dans ses œuvres

Au Togo, la lutte pour l’alternance politique n’achoppe pas seulement sur un pouvoir récalcitrant et insaisissable. C’est...

Inquiétantes incohérences à l´ANC : Savent-ils vraiment ce qu´ils font?

Samari Tchadjobo | Photo de courtoisie : S.T Je crois qu´en tant que citoyen togolais de...

Pour la construction des nouvelles mairies: L’Allemagne octroie environ 5 milliards au Togo

Echange des documents L’Allemagne a fait don au Togo — à travers sa banque publique KfW — de...

Togo : Le FMI malgré lui

Le ministre de l’Économie et des Finances Sani Yaya Selon les dernières projections du Fonds Monétaire International (FMI), la...