Togo/ Un camion des FAT rate un virage et termine sa course dans une barrière


fat_voit_barriere


© togoactualite – La réfection du boulevard du 30 Août impose une déviation au niveau d’Attikoumé, juste après les bureaux de la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) en descendant vers le centre ville. Tout usager empruntant ce tronçon se trouve dans l’obligation de réduire sa vitesse pour ne pas se retrouver dans la barrière érigée devant lui.
 
Malheureusement, cela n’a pas été le cas hier à la mi-journée d’un camion de troupes des Forces Armées Togolaises.
Selon les témoins, le camion qui allait à vive allure, aurait perdu l’usage de son système de freinage lorsqu’il essayait de ralentir au niveau des barrières. Pour éviter de percuter par derrière les autres usagers de la route qui se trouvaient devant lui, et occasionner des dégâts incommensurables, le chauffeur a jugé bon de foncer sur les pierres en béton armé qui servent à barrer la route. Ce sont alors ces pierres qui ont arrêté le mastodonte dans sa furie.
 
Interrogé, le chauffeur n’a pas voulu se prononcer sur ce qui lui est arrivé.
Tous les témoins de la scène étaient unanimes pour reconnaître que n’eut été la décision du chauffeur de foncer sur la barrière, on dénombrerait beaucoup de pertes en vies humaines et des blessés graves. Heureusement que les dégâts se limitent juste à la carrosserie du camion.
 
Même si on ne dénombre aucune perte en vies humaines, cet accident repose la problématique de l’excès de vitesse et de la visite technique obligatoire.
 
Les Forces Armées, dans tous les pays au monde, sont réputées être le modèle. Raison pour laquelle les véhicules des FAT doivent faire l’objet de visites techniques régulières et les chauffeurs sensibilisés sur la nécessité de contrôler la vitesse surtout lorsqu’ils roulent en agglomération.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *