Accueil Diplomatie Voeux aux corps diplomatiques : Lutte contre l’extrémisme et l’intolérance / « L’inte...

Voeux aux corps diplomatiques : Lutte contre l’extrémisme et l’intolérance / « L’inte nsification de la coopération internationale est devenue un impératif vital » (Faure Gnassingbé)

- Advertisement -

Faure Gnassingbé lors de la présentation des voeux aux Corps diplomatiques
Faure Gnassingbé lors de la présentation des voeux aux Corps diplomatiques

« L’intensification de la coopération internationale est devenue un impératif vital » face à « l’extrémisme et l’intolérance qui n’ont épargné aucun continent » ces derniers mois, a affirmé ce mardi le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé lors de la présentation des vœux des diplomates accrédités au Togo.

 

Cette cérémonie qui vient boucler le ballet de la présentation des vœux, s’est déroulée au Palais présidentiel, a constaté l’Agence Savoir News.

 

Prenant dans un temps la parole, Minko Mi Nseme Sylver Aboubakar (ambassadeur du Gabon au Togo et vice-doyen du corps diplomatique) a rendu un vibrant hommage au peuple togolais pour la « maturité politique et démocratique » dont il a fait preuve avant, pendant et après le scrutin présidentiel du mois d’avril 2015.

 

« Les différents messages de paix, d’unité, de cohésion, du vivre ensemble, de respect et de patriotisme entendus durant cette période honorent le Togo et prouvent par ailleurs que le grand peuple togolais est plus que jamais déterminé à œuvrer pour le développement socio-économique de son pays pour l’avènement d’un Togo émergent’, a déclaré le diplomate.

 

Précisons que le scrutin présidentiel d’avril dernier, a été jugé « apaisé, transparent et crédible » par les différents observateurs nationaux et internationaux déployés sur le terrain.

 

Minko Mi Nseme Sylver Aboubakar a surtout salué le chef de l’Etat togolais pour sa politique de lutte contre la pauvreté et celle visant à assurer le bien-être aux Togolais.

 

Il n’a pas passé sous silence le prochain sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime, qu’abritera cette année le Togo.

 

Dans sa réponse, le président togolais a témoigné à l’ensemble des diplomates, « la joie » du gouvernement et du peuple togolais de les accueillir en terre togolaise.

 

« Nous sommes en effet heureux de vivre avec vous dans la paix et la fraternité, et d’entretenir des liens d’amitié, de coopération et de solidarité avec les pays et les institutions que vous représentez auprès du Togo », s’est réjoui le président togolais.

 

Selon Faure Gnassingbé, cette cérémonie de présentation des vœux, constitue également un moment privilégié pour jeter un regard rétrospectif sur l’année qui vient de s’écouler.

 

« 2015 aura incontestablement été une année d’épreuves et de défis. Elle avait commencé avec les lâches attentats et les tueries dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris, où les dirigeants du monde entier ont alors convergé pour manifester leur solidarité et leur compassion au peuple français et pour exprimer leur attachement à la liberté, à la démocratie et à la tolérance », a-t-il précisé.

 

L’année 2015 a connu, par la suite un déferlement d’actes terroristes de grande ampleur, de violences meurtrières, d’attaques et d’attentats sanglants et dévastateurs notamment au Nigéria, au Mali, au Kenya, en Tunisie et dans d’autres parties du monde, a-t-il dénoncé.

 

L’année « s’est Malheureusement achevée comme elle avait commencé, avec de nouvelles vagues d’attentats, dont les plus effroyables restent ceux du 13 novembre dernier à Paris ».

 

« Ainsi donc, l’extrémisme et l’intolérance n’ont épargné aucun continent. Nous vivons désormais dans un monde devenu incertain et instable, où les menaces et les atteintes à la paix et à la sécurité sont quotidiennes et permanentes. Dans ce contexte, l’intensification de la coopération internationale est devenue un impératif vital », a martelé Faure Gnassingbé.

 

Ce dernier a appelé à « mutualiser » les moyens de la lutte, afin de « venir à bout des immenses défis qui assaillent le monde » : « Personne ne peut dès lors rester insensible et indifférent à la détérioration inexorable de la situation en Libye, où l’Etat islamique et une myriade de groupes armés sévissent et sèment le chaos. Le risque de désintégration et d’effondrement de l’Etat libyen devient, chaque jour une grande source de préoccupation ».

 

Le président togolais a alors lancé « un appel pressant pour une mobilisation et un engagement accrus de la communauté internationale en faveur de la Libye ».

 

Edem Etonam EKUE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 3

LES + LUS

Togo : Faure Gnassingbé…comme son père

« Un seul mauvais exemple, une fois donné, est capable de corrompre toute une nation, et l’habitude devient...

Togo 2020… Le Changement

photo@archives Que le changement démocratique n’échappe plus au Togo en 2020. Entre Togolais, avec les hommes et les...

Présidentielles au Togo : L’ANC dit tout haut le mal qu’elle pense d’Agbeyomé Kodjo

Eric Dupuy Si le choix d’Agbéyomé Kodjo comme candidat unique de l’opposition reçoit le soutien de certains partis...

Présidentielle/Agbéyomé: Fulbert Attisso (coordinateur de la campagne), Brigitte Adjamagbo-Johnson

Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson L’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo, candidat désigné par Mgr Philippe Fanoko Kpodzro (Archevêque émérite...

Appui budgétaire 2019-2020 : Plus de 10 milliards de l’UE au Togo

L’Union européenne (UE) a octroyé au Togo, une subvention non remboursable de 16 millions d’euros (10,495 milliards...