Voilà un de moins, le prochain est en téléchargement…

0
391

Caricature : Donisen Donald / Liberté


« Moi Robert Gabriel Mugabe (…) remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat ». Ce sont les mots prononcés ce mardi par le président de l’Assemblée nationale du Zimbabwe, Jacob Mudenda, lisant en fait la lettre de démission du « vieux », sous un tonnerre d’applaudissements. Ouf, devrait-on crier non seulement au Zimbabwe, mais aussi dans toute l’Afrique. Ce n’était pas trop tôt, on attendait ça depuis « hoho » longtemps. Mais mieux vaut tard que jamais. Ce qui est intéressant dans cette affaire, c’est que même « republicofgnassingbeland » a annoncé la nouvelle.
Vraiment, vieillesse est synonyme de sagesse. Comrad Bob n’a résisté qu’à peine une semaine. Il a voulu faire « wanwan » au début, mais il a fini par abdiquer. Et surtout les raisons avancées sont nobles : faciliter la transition sans diffusion, que dis-je, sans effusion de sang. « J’ai choisi volontairement de démissionner. (…) Cette décision a été motivée par (…) mon désir d’assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent », a expliqué Mugabe dans sa lettre.
A des centaines de kilomètres du Zimbabwe, il y a un prétendu jeune qu’on connait dans un pays rectangulaire là, ça fait trois mois que ses « cons citoyens » lui montrent la voie de sortie et qu’ils sont zigouillés, mais il est en mode « zémanfou !!!» (je m’en fous).
Ce sont des événements qui se célèbrent et les « Zimbabwélais » ont toutes les raisons de « s’enjailler ». Il parait qu’au « Gnassingbéland », certains ont aussi jubilé, croyant que c’est au 228 que cette histoire s’est passée. Et c’est quand ils allaient trinquer au sodabi qu’ils se sont réveillés. Djah c’était donc un rêve ; mais c’est peut-être une prémonition, ça se rapproche ça.
S’il y a quelqu’un qui doit en vouloir à Comrad Bob de n’avoir pas résisté, c’est bien « Tchalévi simple ». Il ne doit pas moins en vouloir au ministre « nagadef waouh » qui déclarait sur RFI, à la suite de cet événement heureux pour le continent obscur, que « L’Afrique est en train de changer et il faut tourner la page du long règne au pouvoir, il y a une vie après le pouvoir ». Quelles sont ses « l’intentions ». De quoi je me mêle ?
En tout cas, Roberto von Mugabe qui se retire, c’est un assoiffé de pouvoir de moins. Selon les sources bien informées, le prochain cas sur la liste est en téléchargement (90 %), et c’est…Bon, une question embêtante à « Faure-vi » – on n’insinue jamais point guère que c’est lui hein -, est-ce qu’il n’a pas envie de faire comme le « vieux » Zimbabwéen pour qu’on l’acclame aussi un peu dans sa vie ?
Source : Liberté N°2564 du Jeudi 23 Novembre 2017
 

Laisser un commentaire