Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

TOGO : 2,7 kg de drogue, 13 armes avec cartouches et autres saisis en quatre jours

image_pdfimage_print

drogue_saisie_500


Les services de sécurité togolais et béninois ont mené du 08 au 11 mai, une opération conjointe de sécurité transfrontalière, dénommé « Gbénondou 2017 ». C’est une opération qui a permis de partir en guerre contre le terrorisme, les corolaires regrettables de la transhumance, le vol, le braquage et le trafic de produits illicites. Et au terme des quatre jours, 2,7kg de drogue, 144 motos saisies, 13 armes et 03 cartouches de calibre 12 et 915 kg de faux médicaments ont été saisis ; de même, 197 personnes suspectes ont été interpellées.
 
Pour le Colonel Damehame Yark, ces résultats ont été obtenus grâce à la collaboration des populations locales. L’opération a eu lieu dans la région des Plateaux, notamment à la frontière dans la zone dans la zone de Zou, des Collines et de Couffo. Et c’est une initiation des Chefs d’Etat du Togo et du Bénin dans le cadre de la politique de police de proximité.
 
« L’exercice a consisté à mettre en pratique ce que nos deux chefs d’Etat ont eu comme objectif, de nous retrouver, d’échanger, de partager les informations, et de travailler ensemble », a-t-il indiqué. Il a poursuivi en ajoutant que vu la situation dans la sous-région, de pareils opérations sont indispensables. « Avec la situation qui prévaut dans notre sous-région, c’est ensemble que nous pouvons vaincre l’insécurité », a ajouté le Colonel Yark.
 
Deux objectifs sous-tendent cette opération, selon Saka Lafia, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique du Bénin.
 
Dans un premier temps, il est question « d’assurer une liaison permanente entre nos forces de sécurité publique qui ont la même mission » et dans un second temps « montrer à la face du monde, que les frontières entre le Bénin et le Togo ne sont que virtuelles, elles permettent une osmose entre les peuples qui vivent de part et d’autre. Cela va prouver aux délinquants que nos forces de sécurité sont bel et bien présentes sur les frontières ».
 
T228
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 13 mai 2017


Catégorie(s) : Société
Tags : , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer