Destruction des habitations à Amadahomé : le mouvement Martin Luther King accuse l’Etat

0
446

Pasteur-Komi-Edoh_500


Le Mouvement Martin Luther King, la Voix des sans voix a condamné dans un communiqué rendu public ce mardi l’opération de destruction des immeubles et des habitation dans la localité d’Amadahomé.
 
Dans ce communiqué, cette association de défense des droits de l’Homme accuse le Ministère de l’urbanisme et les services des domaines pour leur défaillance et leur irresponsabilité dans ledit drame.
Le manque et le déficit de professionnalisme et de compétence dans l’administration togolaise sont à l’origine du scandale et du malheur des populations d’Amadahomé, pointe le Mouvement Martin Luther King.
 
La complicité des ces agents de l’administration est mise en cause par l’association.« Des mesures devraient être prises en amont pour empêcher ces citoyens d’occuper ces espaces fonciers pendant si longtemps sans être inquiétés », souligne le président de l’association Pasteur Edoh Komi qui appelle à une solidarité nationale.
 
« Cette situation ne doit pas laisser personne indifférent et interpelle les uns et les autres à la solidarité nationale », écrit-il.
 
Il appelle l’Etat, par ailleurs, à procéder à un audit des propriétés foncières de l’Etat en vue de démasquer les agents véreux et malhonnêtes qui induisent les innocents dans l’impasse.
 
Lire le communiqué en cliquant ici
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

84 + = 92